1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Hong Kong demeure anecdotique pour la gestion d' actifs française
Newsmanagers30/08/2019 à 17:30

(NEWSManagers.com) - Alors que Hong Kong est secouée par un mouvement de

contestation antigouvernementale de grande ampleur, les dirigeants

d' entreprises présentes à Hong Kong craignent désormais une entrée en

récession. Dans un contexte de défiance politique et institutionnelle,

HSBC et Standard Chartered ont lancé jeudi dernier un appel au calme via

des pages publicitaires dans les principaux médias de la ville. Si les

entreprises locales et britanniques peuvent légitimement être inquiètes,

à quel niveau sont exposées les sociétés de gestion hexagonales ?

Dans l' ancien territoire britannique, la communauté

de la gestion d'actifs française n'est pas très puissante. A côté de

l' incontournable HSBC, la place hongkongaise est dominée par les grands

noms américains et anglais de la gestion d' actifs. BlackRock, Fidelity,

Schroders, Vanguard, Franklin Templeton ou encore Columbia Threadneedle

figurent parmi les principaux acteurs de ce marché qui compte environ

2000 fonds ouverts. De fait, seules les grandes maisons de gestion

françaises ont fait le choix d' y installer des filiales.

Hong Kong compterait un peu plus

de 8000 Français, sur un total de près de 8 millions d' habitants, selon

le dernier recensement du département des statistiques, réalisé en

2016. La présence en termes d' entreprises est également restreinte : 750

sociétés ou filiales y sont présentes selon la chambre française de

commerce.

Parmi les entreprises enregistrées auprès de la Securities and Futures Commission (SFC),

on ne retrouve qu'Amundi, BNP Paribas AM, Lyxor, Natixis IM, et

plusieurs filiales d' Axa. Elles commercialisent de nombreux fonds

ouverts, gérés soit localement, soit en Europe. Amundi propose par

exemple 14 fonds abrités par sa branche hongkongaise, dont certains sont

des répliques de stratégies de la filiale CPR AM, et 26 fonds gérés par

ses équipes basées au Luxembourg, selon les données de la SFC.

La filiale cotée de Crédit Agricole a également mis le pied dans le

marché de l'épargne-retraite avec six fonds. BNP Paribas est le deuxième

plus important pourvoyeur français du marché local des fonds, avec 38

véhicules de la gamme Parvest. La multiboutique Natixis IM commercialise

de son côté des fonds des sociétés américaines Loomis Sayles et Harris

Associates, en plus de quelques fonds des Français Seeyond et Ostrum AM.

Axa s' est installé pour sa part sur le segment des

fonds ouverts avec Axa Funds Management et Axa Investment Management.

L' assureur français vend également près d' une cinquantaine de produits

d' assurance-vie de ses filiales AXA China Region Insurance Company et

AXA Wealth Management Hong Kong.

Sur le petit marché des ETF listés à la bourse

locale, Amundi y propose deux produits, représentant un peu plus de 500

millions de RMB d' encours (64 millions d' euros). Une goutte d' eau en

face des géants BlackRock, Vanguard et DWS, qui représentent à eux seuls

25% des 150 fonds indiciels cotés.

Parmi les rares acteurs indépendants, nous pouvons

citer Gavekal Capital, la société de gestion cofondée à Hong Kong par

l' économiste français Charles Gave, désormais dirigée par son fils

Louis-Vincent. Elle gère 840 millions de dollars d' actifs dans cinq

fonds ouverts et 353 millions de dollars en comptes gérés.

L'influence de la France sur la communauté

hongkongaise de la gestion d'actifs est également faible. On ne retrouve

qu'un membre d'Amundi Hong Kong au sein du comité exécutif de la Hong

Kong Investment Funds Association, perdu au milieu de nombreux

asiatiques, anglais et américains. L'association est par ailleurs

présidée par le directeur général de BlackRock Asset Management en Asie du Nord.

Soulignons néanmoins que l'Autorité des Marchés Financiers

(AMF) et la SFC ont signé en 2017 un accord de reconnaissance mutuelle

de fonds d' investissement entre les deux places. Les fonds ouverts des

deux pays sont donc commercialisables auprès des investisseurs non

professionnels sur chacun de ces deux marchés grâce à une procédure

d' autorisation accélérée.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer