Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Habillement: Next fait nettement mieux que prévu à Noël et grimpe à Londres
information fournie par Boursorama avec AFP 04/01/2024 à 11:21

Londres, le 13 décembre 2023. ( AFP / HENRY NICHOLLS )

Londres, le 13 décembre 2023. ( AFP / HENRY NICHOLLS )

Le géant britannique de l'habillement Next a annoncé jeudi avoir réalisé des ventes nettement meilleures que prévu pour la période des fêtes de fin d'année, relevant ses prévisions de bénéfices pour l'année, et grimpait de plus de 4% à la Bourse de Londres.

"Sur les neuf semaines précédant le 30 décembre, les ventes à plein tarif sont en hausse de 5,7% par rapport à l'année dernière. C'est 38 millions de livres de mieux que notre précédente prévision de +2% pour la période", a indiqué Next dans un communiqué.

En conséquence, le groupe augmente sa prévision de bénéfice avant impôts pour son exercice complet 2023-24, qui s'achève fin janvier, qui devrait être en hausse de 4% sur un an.

C'est la cinquième fois que Next révise à la hausse ses projections pour l'année en cours. Le groupe dit aussi envisager une hausse de 2,5% de ses ventes à plein tarifs l'an prochain.

Les investisseurs saluaient ces annonces, et le titre de Next gagnait 4,03% à 8.408 pence jeudi peu après l'ouverture.

Next relève notamment que "les ventes en ligne ont particulièrement bien marché", notamment grâce à des "améliorations du service par rapport à l'année dernière", et met en avant une bonne gestion des stocks lors des fêtes de fin d'année.

"Ces chiffres sont étonnamment forts et ils distingueront (Next) de la concurrence", estime Richard Lim, directeur général de Retail Economics.

Selon lui, "un fossé se dessine entre les détaillants qui ont investi massivement dans leur offre numérique au cours de la dernière décennie et ceux qui ne l'ont pas fait, et Next est en tête du peloton".

Pour l'exercice à venir, "l’environnement de consommation semble plus favorable qu’il ne l’a été depuis plusieurs années", estime Next, avec notamment des salaires qui grimpent désormais plus vite que les prix outre-Manche et une inflation des coûts qui diminue.

Mais "il existe des incertitudes importantes", prévient toutefois le groupe, évoquant un marché du travail qui ralentit au Royaume-Uni, des taux des prêts immobilier élevés ou encore "les difficultés d'accès au canal de Suez" liées aux tensions en mer Rouge qui risquent d'entraîner des retards d'approvisionnement si elle perdurent.

Valeurs associées

19,83 EUR Euronext Paris 0,00%
3 625,25 GBX LSE -58,19%
9 411,00 GBX LSE -0,62%
8 907,00 GBX LSE -0,21%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.