Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

H2O AM diversifie son offre de produits au-delà du global macro
information fournie par Newsmanagers11/10/2017 à 12:45

(NEWSManagers.com) - " Gérer plus de 15-20 milliards d'euros sur le global macro, c'est mentir à ses clients " , a déclaré récemment Bruno Crastes, le fondateur et directeur général de H2O Asset Management, lors d'un point avec la presse. Ayant atteint 14 milliards d'euros d'actifs au 30 septembre, dont une douzaine de milliards sur le global macro (fonds et mandats), la société de gestion affiliée de Natixis Global Asset Management sera donc rapidement confrontée à un problème de capacité sur certains de ses fonds. Confirmant une information dévoilée par NewsManagers, le 14 septembre dernier, Bruno Castres a été plus précis et cité comme exemple, le fonds H2O Multistratégie, dont les encours s'élèvent à 850 millions d'euros. Il sera " soft-closé " entre 1 milliard et 1,5 milliard d'euros, a-t-il détaillé.

Dans ce contexte, et pour continuer à se développer " sans altérer les performances " , H2O diversifie sa gamme de produits. Depuis trois ans, quatre produits ont ainsi vu le jour: H2O MultiAggregate, H2O MultiEmerging Debt, H2O Fidelio et la gamme Barry de fonds thématiques. Un troisième fonds Barry doit d'ailleurs être lancé prochainement.

" Ces nouveaux produits profitent de l'efficacité du moteur " global macro " d'H2O, dans un cadre qui répond à la contrainte réglementaire de nombreux investisseurs " , explique Bruno Crastes.

La diversification de l'activité pourra également passer par des acquisitions. H2O a déjà racheté en juillet dernier Artic Blue Capital, une société de gestion systématique britannique spécialisée dans les matières premières, et ne s'interdit pas de faire d'autres opérations de ce genre. " Nous avons déjà fait une acquisition et on en fera d'autres " , a affirmé Bruno Crastes, questionné à ce sujet.

Pour soutenir ce développement, H2O AM va aussi recruter. De 50 aujourd'hui, ses effectifs vont passer à 60 dans un an, a déclaré Bruno Crastes. Les recrutements concerneront toutes les fonctions.

Enfin, interrogé sur l'éventualité de " faire à Paris ce qu'ils font aujourd'hui à Londres " , Bruno Crastes a reconnu réfléchir à la question. Mais aujourd'hui, il n'y a pas de réponse. " Nous devrons, comme tous les Britanniques, attendre que la situation se clarifie. On est en position d'attente " , a indiqué Vincent Chailley, directeur des investissements de H2O AM.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.