Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Glencore répète que sa dette se réduit, sans rassurer

Reuters01/10/2015 à 15:17

GLENCORE NE PARVIENT PAS À RASSURER

LONDRES (Reuters) - Le géant des mines et du négoce de matières premières Glencore continue de susciter la méfiance des investisseurs malgré ses efforts pour dissiper leurs inquiétudes quant à l'état réel de ses finances.

Le titre reperdait du terrain jeudi à la Bourse de Londres, en baisse de 2,81% à 88,98 pence à 12h45 GMT, alors que son indice sectoriel des ressources de base en Europe progressait de 1,08% au même moment.

L'action Glencore a plongé de près de 30% lundi, tombant à son plus bas niveau historique en raison des craintes sur la capacité du groupe à réduire suffisamment sa dette pour supporter l'impact de la baisse prolongée des cours des métaux. Elle a ensuite regagné quasiment tout le terrain perdu au cours des deux séances suivantes.

Des analystes de Barclays disent avoir organisé mercredi une rencontre entre, d'une part, des investisseurs et des créanciers de Glencore et, d'autre part, des membres de la direction du géant minier. Ces derniers ont été en mesure d'apaiser un certain nombre de craintes chez leurs interlocuteurs, dit Barclays.

"Le marché nous dit que Glencore est en détresse financière. Nos collègues du crédit jugent que ce constat est prématuré et ne partagent pas ces inquiétudes. Ils ne pensent pas que Glencore est confronté à un risque de défaut imminent", écrivent les analystes de Barclays dans une note publiée jeudi, en jugeant que Glencore peut conserver sa note de crédit en catégorie investissement.

Glencore a multiplié les acquisitions ces 10 dernières années, notamment la fusion avec Xstrata pour 29 milliards de dollars en 2013, en une période où les cours des matières premières étaient élevés. "Nous avons entendu de nombreux investisseurs exprimer leurs inquiétudes que le fait que (...) ces actifs pourraient valoir moins que la dette utilisée pour financer ces acquisitions", relève Barclays.

TESTÉ COMME UNE BANQUE

Glencore s'est déjà engagé à ramener sa dette de 30 milliards à 20 milliards de dollars via notamment des cessions d'actifs, une baisse des investissements, la suspension du dividende et une augmentation de capital de 2,5 milliards de dollars (2,24 milliards d'euros), bouclée sans difficulté particulière il y a deux semaines.

Selon Barclays, les dirigeants de Glencore ont déclaré lors de la réunion organisée mercredi que le groupe était en passe de réaliser la vente de ses activités dans le secteur agricole vers le début de l'année prochaine et qu'il espérait conclure d'ici la fin de 2015 un accord lui permettant de vendre des dérivés de sa production de cuivre, tels que l'argent et l'or, à des tarifs fixés avant le début de l'exploitation.

Toujours selon les analystes de Barclays, Glencore a affirmé disposer auprès des banques de lignes de crédit d'un montant total de 50 milliards de dollars pour soutenir ses opérations de négoce, mais n'en avoir utilisé que 30%.

Pour évaluer la santé financière du groupe britannique, Barclays a eu recours aux modèles habituellement employés pour les banques en estimant le montant des risques associés aux opérations de négoce. Elle en conclut que la valeur comptable de Glencore, de plus de 20 milliards de dollars, reste supérieure à sa capitalisation boursière de 17 milliards de dollars jeudi.

Un intervenant sur le marché obligataire résume toutefois en ces termes un sentiment partagé chez les traders: "Glencore souffre d'un manque de transparence dans sa structure financière. Cela contribue fortement au sentiment actuel sur le marché."

(Dmitry Zhdannikov, Sarah McFarlane, olivia Kumwenda, avec Michael Turner pour IFR; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.