Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

GKN promet du cash aux actionnaires pour contrer Melrose
information fournie par Reuters26/03/2018 à 16:18

 (Actualisé avec précisions, contexte, analystes, Melrose,)
    LONDRES, 26 mars (Reuters) - GKN  GKN.L  a promis lundi une
distribution rapide de trésorerie à ses actionnaires s'ils
soutiennent l'offre améliorée de l'équipementier américain Dana
 DAN.N  sur ses activités automobiles, faisant monter les
enchères dans la bataille pour contrer l'OPA hostile de Melrose
 MRON.L  sur le groupe britannique.    
    Les actionnaires de GKN ont jusqu'à jeudi 12h00 GMT pour
choisir entre l'offre de Melrose sur l'ensemble du groupe
d'ingénierie et la proposition, soutenue par la direction, de
scinder l'entreprise pour la centrer sur ses activités
aérospatiales en fusionnant sa division automobile avec Dana.
    L'offre de Melrose, spécialiste du redressement
d'entreprises, a donné lieu à des prises de positions
divergentes de la part des actionnaires. Les analystes
financiers s'attendent à ce qu'elle ne passe pas.    
    Dana a annoncé lundi avoir relevé de 140 millions de dollars
(113 millions d'euros) son offre en numéraire, qui valorise
Driveline, la filiale automobile, à 6,1 milliards de dollars 
dette comprise.
    GKN a dit qu'il prévoyait aussi de reverser jusqu'à 700
millions de livres (802 millions d'euros) à ses actionnaires dès
que possible dans le cadre d'un plan déjà annoncé de versement
de 2,5 milliards de livres issu de la vente de Driveline et de
la cession prévu de sa division de métallurgie des poudres.
    En face, l'offre de Melrose est à 81 pence en numéraire par
action GKN, plus 1,69 action nouvelle Melrose, ce qui
rapporterait aux actionnaires 1,4 milliard de livres et 60% du
capital de Melrose après acquisition, soit une offre qui
représente un montant de 7,8 milliards de livres au total.
    En revanche, si les actionnaires soutiennent l'offre de
Dana, il se retrouveraient avec 47,25% du capital du nouveau
groupe Dana élargi, qui serait coté à New York et à Londres.
    L'analyste de Peel Hunt, Harry Philips, souligne que l'offre
améliorée de Dana montre que Driveline avait été sous-valorisée,
que l'opération avait été précipitée et que plus de clarté était
nécessaire concernant les retours promis aux actionnaires.
    GKN, pilier de l'ingénierie britannique, fabrique des pièces
détachées pour les industries aéronautique et automobile. 
    Dans la presse britannique, le Daily Mail titre: "Ne laissez
pas les vautours détruire le colosse britannique", notant que
certains actionnaires n'avaient pas d'ambition à long terme pour
la société, connue pour avoir participé à la construction de
l'avion de chasse Spitfire lors de la Seconde Guerre mondiale.
    L'offre de Melrose a été accueillie avec scepticisme par la
classe politique, qui craint qu'après avoir été restructuré, GKN
soit démantelé et vendu à des intérêts étrangers.
    Mais la décision revient désormais aux actionnaires.     
    Aux termes de la nouvelle proposition de Dana, GKN recevrait
1,77 milliard de dollars en numéraire après déduction d'un
milliard de dollars liés au transfert du déficit du régime de
retraite de l'entité fusionnée avec Dana.
    "Nous pensons que la véritable valeur de GKN est supérieure
à 5 livres par action et que l'offre définitive de Melrose
sous-valorise de manière fondamentale votre entreprise et
devrait être rejetée", a déclaré Mike Turner, président du
conseil d'administration de GKN.
     L'offre de Melrose en numéraire et en titres valorise GKN
451 pence par action en numéraire et en actions, sur la base du
cours de Melrose lundi après-midi à Londres. Le titre GKN
gagnait 5% à 434 pence vers 14h10 GMT.
    Dans un communiqué, la direction de GKN a dû démentir les
propos qu'elle a elle-même tenus dans la presse dominicale sur
le soutien supposé des actionnaires à ses projets. Elle a dit
que l'affirmation n'avait pas été vérifiée.
    Melrose, qui n'est pas autorisé à relever son offre dans le
cadre de la réglementation boursière britannique après avoir dit
que sa dernière offre était définitive, a minimisé la nouvelle
proposition de Dana, parlant de "fignolage" et reprochant à la
direction de GKN de s'être avancée concernant le soutien des
actionnaires.

 (Kate Holton
Bertrand Boucey et Juliette Rouillon pour le service français,
édité par Véronique Tison)
 

Valeurs associées

LSE -5.35%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.