Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Getlink: bénéfice net en hausse de 30% en 2023 à 326 millions d'euros
information fournie par Boursorama avec AFP 29/02/2024 à 08:36

( AFP / STEPHANE DE SAKUTIN )

( AFP / STEPHANE DE SAKUTIN )

Le groupe Getlink, qui exploite le tunnel sous la Manche, a annoncé jeudi un résultat record pour 2023, avec un bénéfice net en hausse de 30% à 326 millions d'euros grâce à la bonne tenue du trafic ferroviaire transmanche et à la performance d'ElecLink, liaison électrique entre la France et l'Angleterre.

L'ancien groupe Eurotunnel a réalisé un chiffre d'affaires de 1,8 milliard d'euros, en progression par rapport à l'année 2022 (1,6 milliard), une performance qualifiée de "très bons résultats", par le directeur général du groupe, Yann Leriche.

"Nos fondamentaux demeurent extrêmement solides et donc nous permettent d'envisager avec grande confiance l'avenir", s'est réjoui M. Leriche, lors de la présentation des résultats.

Le groupe a notamment pu compter sur son service d'acheminement d'électricité ElecLink, qui a transporté 5,5 TWh en 2023. Cette activité a atteint un chiffre d'affaire de 558 millions d’euros pour sa première année d’exploitation complète.

Le câble, d'une capacité d'1 gigawatt, a été ouvert en mai 2022 et a dégagé un excédent brut d'exploitation de 368 millions d'euros, après prise en compte d'une provision de 156 millions d'euros dans la perspective du partage des recettes envisagées avec les réseaux.

L'activité d'Eurotunnel a elle aussi enregistré de bons résultats. Seul le transport de camion a dévissé avec 1,2 million de véhicules transportés (-17%) en raison du faible dynamisme du commerce mais aussi du dumping social pratiqué par les compagnies de ferry concurrentes selon l'entreprise.

Yann Leriche espère voir cette concurrence s'équilibrer grâce à l'adoption de "lois anti-dumping social" en France et au Royaume-Uni et l'obligation pour les compagnies de ferry depuis le 1er janvier de payer "la taxe carbone européenne à hauteur de 40% de leurs émissions de CO2" et 100% dans deux ans.

Le transport de passagers en automobile a lui augmenté de 6% par rapport à 2022 avec 2,3 millions de véhicules transportés, soit une part de marché de 58%.

La fréquentation des Eurostar a bondi de 29% avec 10,7 millions de voyageurs transportés. Getlink espère accueillir dans les années à venir deux nouvelles compagnies puisque l'espagnole Evolyn et la néerlandaise Heuro ont fait part de leur souhait de lancer un service de trains à grande vitesse dans le tunnel, dont on fêtera les 30 ans en mai.

Pour 2024 Getlink se veut confiant et prévoit un excédent brut d'exploitation situé entre 780 et 830 millions d'euros. La société propose de verser un dividende de 55 centimes à ses actionnaires --à 90% des investisseurs institutionnels, le groupe de BTP Eiffage étant le premier--, 10% de plus que l'an dernier.

Valeurs associées

15.55 EUR Euronext Paris -2.87%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.