Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

GESTION-Les marchés action jouent leur propre partition – Tikehau
information fournie par Reuters 22/06/2023 à 16:29

PARIS, 22 juin (Reuters) - Dans un environnement marqué par le retour de l'inflation à long terme et le risque de récession, les marchés d’action renvoient un message qui contredit celui des autres classes d’actif, estime-t-on chez Tikehau Capital.

"Les marchés semblent guidés par trois sujets clés : le retour de l’inflation, les craintes récessives et, à plus long terme, la baisse des liquidités disponibles", a résumé Raphaël Thuin, directeur des stratégies de marchés de capitaux chez Tikehau Capital.

De fait, le risque demeure qu’une boucle prix-salaires s’ancre et soutienne la dynamique d’inflation : les salaires restent à des niveaux de croissance élevés aux Etats-Unis et continuent d’augmenter en zone euro, à plus de 5% sur un an, tandis que les économies montrent des signes d’affaiblissement.

Or, les perspectives de croissance des bénéfices demeurent à des niveaux records, tandis que les marchés action, en particulier américains, continuent de progresser.

"Les marchés actions disent quelque chose de très différent des autres marchés", constate Jean-Marc Delfieux, responsable de la gestion actions et flexible.

Les marchés de matières premières sont ainsi en nette baisse depuis le début d’année, signal d’une activité mondiale en ralentissement, tandis que la courbe des taux américaine demeure inversée, une situation qui a toujours précédé une récession aux Etats-Unis depuis 1945.

Les écarts de taux sur les marchés du crédit de haute qualité ("investment grade") sont par ailleurs consistants avec une croissance négative, à 162 pb, quand le niveau récessif est estimé à 150 pb.

A ce titre, l’investment grade offre des rendements attractifs, et l’aplatissement de la courbe de crédit permet de se positionner sur les maturités courtes, estime Tikehau Capital.

Les subordonnées financières sont également favorisées par le groupe, qui calcule que les provisions constituées par les banques européennes durant le COVID-19 et non utilisées permettront d’absorber six mois de remontée des taux de défauts, et que les ratio de CET1, qui mesurent la solidité financière d’une institution, sont proches de leurs records.

Les actions de qualité et les actions européennes, décotées par rapport à leur médiane sur 20 ans, trouvent aussi une place dans l’allocation de Tikehau.

(Reportage Corentin Chappron, édité par Kate Entringer)

Valeurs associées

Euronext Paris 0.00%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.