1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

GESTION-Les flux sur l'obligataire portés par les craintes sur la croissance-BAML
Reuters02/08/2019 à 17:31

    PARIS, 2 août (Reuters) - L'engouement des investisseurs
pour les placements obligataires et leurs réticences vis-à-vis
des actions ne se sont pas démentis sur la semaine au 31 juillet
dans un contexte de ralentissement de la croissance mondiale et
de tensions commerciales persistantes, montrent les flux
d'investissement dans les fonds collectifs retracés dans une
étude hebdomadaire de Bank of America Merrill Lynch Global
Research, publiée vendredi. 
    Les fonds obligataires, toutes catégories confondues ont
encore collecté 10,5 milliards de dollars (9,46 milliards
d'euros) sur la période en dépit d'annonces par les grandes
banques centrales - Banque centrale européenne, Réserve fédérale
américaine et Banque du Japon - moins accommodantes qu'espéré.
Elles ont toutefois laissé la porte ouverte à de nouveaux
assouplissements si nécessaires. 
    Les fonds obligataires enregistrent ainsi une trentième
semaine consécutive de collecte nette et affichent des entrées
de près de 280 milliards de dollars depuis le début de l'année. 
    A l'inverse, les fonds investis en actions ont à nouveau
subi des rachats pour 1,7 milliard de dollars sur la période
portant les dégagements depuis le début de l'année à plus de 152
milliards de dollars. 
    Sur la semaine sous revue, les fonds en actions américaines
ont été les seuls à bénéficier d'entrées nettes à hauteur de 4,8
milliards de dollars. 
    En revanche, les fonds en actions japonaises ont accusé
leurs plus forts rachats en onze semaines (1,2 milliard de
dollars). Les fonds en actions européennes ont enregistré des
rachats pour 2,9 milliards de dollars et sur 70 des 73 dernières
semaines. Les fonds en actions émergentes ont subi des
dégagements pour la quinzième semaine consécutive (-3,3
milliards de dollars). 
    Signe du regain d'aversion au risque des investisseurs, les
fonds en métaux précieux ont bénéficié d'entrées nettes pour la
neuvième semaine consécutive (+500 millions de dollars) tandis
que la collecte cumulée depuis le début de l'année des fonds
monétaires reste soutenue à plus de 246 milliards de dollars
contre 254 milliards de dollars une semaine auparavant. 
    
    Souscriptions(+)/Rachats(-) nets par grandes catégories de
fonds (en milliards de dollars):
 
                        Semaine au 31       2019
                           juillet       
 Actions                    -1,7          -152,48
                                         
 Obligataires               +10,5         +278,34
                                         
 Monétaires                  nd           +246,13
                                         
 Matières premières          nd            +6,03
                                         
 

 (Marc Joanny)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer