1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

GESTION-Les flux d'ETF européens continuent de ralentir-étude
Reuters17/04/2019 à 09:54

    PARIS, 17 avril (Reuters) - Les flux de fonds indiciels
cotés (ETF) européens ont continué de ralentir en mars avec un
effondrement de la collecte sur les actions, montre l'étude
mensuelle publiée mercredi par Lyxor. 
    Les nouveaux actifs nets ont ralenti à 5,2 milliards
d'euros, contre 13,7 milliards d'euros en février, et les flux
se sont inversés, à -1,7 milliard d'euros contre +6,7 milliards
d'euros le mois précédent, selon les données fournies par la
filiale de gestion d'actifs de Société Générale  SOGN.PA . 
    Les sorties ont été particulièrement massives sur les
actions des pays développés (-2,1 milliards d'euros), notamment
sur les actions européennes, une nouvelle fois pénalisées par
les incertitudes politiques.
    Les ETF obligataires ont continué parallèlement d'attirer
des flux (+5,8 milliards d'euros), pour le quatrième mois
consécutif, portés par les obligations d'entreprises des pays
développés et la dette souveraine des pays émergents.
    La quête de rendements sur l'obligataire s'explique
notamment par le ton plus accommodant pris par les grandes
banques centrales et par la baisse des taux d'intérêt,
expliquent les experts de Lyxor.
    Les obligations d'entreprises classées en catégorie
investissement par les agences de notation ("investment grade")
et celles à haut rendement ("high yield") ont toutes deux
récolté des capitaux importants depuis le début de l'année,
souligne l'étude.
    Ces deux segments obligataires ont signé un mois record en
mars avec des flux entrants à hauteur de 3,6 milliards d'euros,
toujours selon Lyxor.
    
    Voir aussi :
    GESTION-Les gérants toujours vendeurs d'actions
européennes-BAML  
    

 (Patrick Vignal, édité par Véronique Tison)
 

Valeurs associées

Euronext Paris -1.70%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer