Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Generali, premier distributeur de fonds en Europe au mois de janvier
information fournie par Newsmanagers07/03/2019 à 12:15

(NEWSManagers.com) -

Très bon début d'année pour trois distributeurs de fonds européens, dont un italien et deux français, qui forment le trio de tête sur le marché européen en ce premier mois de l'année 2019. Selon des statistiques de l'équipe Lipper au sein de Refinitiv, Generali s'est hissé en tête du classement européen avec une collecte de 3,27 milliards d'euros en janvier, devant Credit Mutuel avec 2,17 milliards d'euros, et BNP Paribas Asset Management, avec 2,06 milliards d'euros. Les flux rentrants des trois sociétés de gestion ont été tirés par des fonds monétaires, relève le bilan mensuel de Refinitiv. Ce qui explique que la France, avec une collecte de 16 milliards d'euros, arrive largement en tête dans le classement par pays, devant la Suède (2,6 milliards d'euros) et la Suisse (2,3 milliards d'euros). Dans le palmarès par société, UBS, Pimco et BFT suivent de près le trio de tête avec des entrées nettes de respectivement 2,03 milliards d'euros, 1,97 milliard d'euros et 1,86 milliard d'euros.

L'examen par classe d'actifs montre que BlackRock arrive en tête dans l'obligataire avec des entrées nettes de 3,8 milliards d'euros, devant Pimco (2,2 milliards d'euros). Côté actions, c'est KBC qui domine les débats avec 1,8 milliard d'euros, devant Link (1,6 milliard d'euros). Pour ce qui concerne les fonds diversifiés, Aviva fait la course en tête avec 0,5 milliard d'euros, devant Union Investment (0,3 milliard d'euros). H2O Asset Management occupe la première place sur le segment des fonds alternatifs Ucits avec des souscriptions nettes de 0,6 milliard d'euros, devant BMO (0,3 milliard d'euros).

Au total, le mois de janvier s'est soldé par des sorties nettes de 3,2 milliards d'euros. Pour les seuls fonds de long terme, le mois sous revue se termine sur des flux nets négatifs de 7 milliards d'euros. Seuls les fonds obligataires et les fonds immobiliers ont attiré de nouveaux capitaux, pour respectivement 12,7 milliards d'euros et 1 milliard d'euros. Toutes les autres grandes catégories ont terminé dans le rouge, à l'instar des fonds alternatifs Ucits (-7,7 milliards d'euros), les fonds actions (-7,4 milliards d'euros) ou encore les fonds diversifiés (-3,5 milliards d'euros).

Les fonds monétaires ont pour leur part affiché des entrées nettes de 3,8 milliards d'euros en janvier.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.