1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Fusion Renault / Nissan : pourquoi le français a tout intérêt à patienter
Le Revenu29/03/2018 à 12:56

Depuis début 2017, la Nissan Micra est assemblée dans l'emblématique usine Renault de Flins, dans les Yvelines, plus vieux site de production du constructeur automobile français depuis l'arrêt des lignes d'assemblage de Billancourt en 1992. (© Renault)

La rumeur se veut insistante... Ce jeudi 29 mars, Bloomberg News a révélé l'existence de discussions entre Renault et Nissan en vue d'une fusion, citant des sources proches de l'affaire.

Selon l'agence financière, Carlos Ghosn, PDG de Renault et de l'Alliance entre les deux constructeurs automobiles, conduit les négociations. Aussi, le dirigeant piloterait la nouvelle entité, qui pourrait conserver deux sièges sociaux, un à Tokyo et l'autre à Paris.

Les investisseurs s'emballent

Il y a trois semaines, c'est Reuters qui suggérerait que les deux partenaires au sein de l'Alliance étudiaient un mariage. Selon l'organe de presse américain, une telle opération impliquerait une cession par l'État français de sa participation de 15% au capital du constructeur au losange à Nissan. Sous l'impulsion de son PDG Carlos Ghosn, l'Alliance deviendrait ensuite un groupe intégré et juridiquement basé à Amsterdam, aux Pays-Bas.

À chaque fois, les parties prenantes ont démenti ou refusé de commenter ces rumeurs, n'empêchant en rien l'accélération du cours de Bourse. Il gagne près de 5% ce 29 mars en séance et avait clôturé sur un gain de 5,6% le 7 mars, jour de la divulgation des informations de Reuters. Cet emballement boursier est révélateur : les investisseurs réclament ouvertement à Renault d'accélérer son rapprochement avec Nissan.

En tous points

Lire la suite sur le revenu.com

Valeurs associées

Euronext Paris -3.07%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

34.69 +16.84%
33.53 -7.58%
24.735 -5.03%
1.0805 -0.05%
12.8 -8.15%

Les Risques en Bourse

Fermer