Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

France-L'Assemblée supprime la réserve parlementaire

Reuters28/07/2017 à 20:35
    PARIS, 28 juillet (Reuters) - Les députés français, qui 
poursuivaient vendredi l'examen des deux textes sur la 
moralisation de la vie publique, ont adopté la mesure qui 
supprime la "réserve parlementaire" dont bénéficient députés et 
sénateurs pour aider des collectivités ou des associations. 
    Alors que le Sénat avait supprimé la réserve par la création 
d'une dotation de soutien à l'investissement des communes, 
l'Assemblée a décidé de la supprimer mais de façon progressive 
jusqu'au 1er janvier 2024, le dispositif de transparence 
institué en 2013 étant maintenu pour les crédits engagés avant 
l'exercice 2018. 
    A l'issue d'un long débat où les partisans du maintien de la 
réserve ont multiplié les prises de parole, l'Assemblée a adopté 
par 112 contre 45 l'article du projet de loi organique 
présentant la suppression progressive de la réserve 
parlementaire. 
    Le groupe Les Républicains, qui estime que cette réserve 
"sert à l'ancrage" des élus dans leur circonscription, a voté 
contre et a annoncé que sa suppression entraînera un vote 
négatif de sa part sur les deux projets de loi. 
    Le groupe Les Constructifs, qui rassemble des élus de droite 
et du centre majoritairement "Macron compatibles", ont voté 
également pour le maintien de la réserve. De même que les élus 
du Front national. 
    Le groupe Nouvelle gauche (ex-PS) et celui de la Gauche 
démocrate et républicaine (GDR), qui rassemble les communistes, 
se sont abstenus. Le groupe La France insoumise (LFI), pourtant 
favorable à la suppression de la réserve, s'est également 
abstenu, jugeant "trop floues" les explications de la ministre. 
    Le groupe de La République en marche (LREM), qui détient la 
majorité absolue, et celui du MoDem ont voté en faveur de la 
suppression de ce qu'ils considèrent comme un facteur de 
"clientélisme". 
     En 2016, le montant de la "réserve parlementaire" s'est 
élevé à 81 millions d'euros pour l'Assemblée et à 53 millions 
d'euros pour le Sénat. 
    Ce mécanisme est accusé de favoriser le clientélisme. La 
ministre de la Justice, Nicole Belloubet, a pour sa part estimé 
que les parlementaires "ne sont pas là pour distribuer un 
certain nombre de subsides". 
    Afin que les bénéficiaires de cette réserve ne soient pas 
lésés, elle a annoncé que le gouvernement cherchera des 
"solutions adaptées" d'ici le projet de loi de finances pour 
2018 qui sera examiné à l'automne par le Parlement. 
    L'examen et le vote des deux projets de loi sont prévus 
vendredi soir voire samedi matin. Une commission mixte paritaire 
(CMP) Assemblée-Sénat doit se réunir lundi pour tenter de mettre 
au point des textes communs aux deux assemblées. 
    Les deux projets de loi devraient être définitivement votés 
jeudi prochain par le Parlement. 
 
 (Emile Picy, édité par Yves Clarisse) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.