Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Fram-Sélectour Afat regrette le retrait de l'offre de reprise de HNA

Reuters21/10/2015 à 12:34

TOULOUSE, 21 octobre (Reuters) - Le groupe chinois HNA HNAIRZ.UL , qui avait fait une offre ferme de reprise du voyagiste français Fram, a retiré lundi sa proposition, a-t-on appris mercredi auprès de Selectour Afat, le partenaire d'HNA pour cette acquisition. "Nous confirmons la volonté d'HNA de se retirer de ce dossier", a indiqué à Reuters une porte-parole de Selectour Afat. "Nous regrettons l'abandon du projet qui présentait un certain nombre de synergies avec notre réseau puisque Fram figure dans le top 3 de nos ventes." Selectour Afat était le partenaire minoritaire de l'offre de reprise de HNA, à hauteur de 10%. Ils proposaient une reprise de Fram sans passer par une procédure de cessation de paiement. En difficulté financière depuis plusieurs années, le voyagiste français avait reçu le 12 octobre deux offres de reprise de la part du conglomérat chinois HNA, associé à Selectour-Afat, et du groupe Karavel-Promovacances. Le tandem HNA-Selectour Afat avait demandé le 9 septembre à procéder à un audit financier avant de rendre sa décision définitive. La direction de Fram et les syndicats refusent pour l'instant de commenter ces informations. L'offre du groupe Karavel-Promovacances est toujours sur la table mais elle ne prévoit une reprise qu'après dépôt de bilan. Le groupe n'a pas dévoilé son projet de reprise du voyagiste toulousain Fram, ni le montant qu'il veut y consacrer. Si les actionnaires de Fram procèdent au dépôt de bilan, ce serait au tribunal de commerce de Toulouse de se prononcer pour un plan de cession ou un plan de continuation. FRAM AIDE PAR L'ETAT Après plusieurs années de déficit, le voyagiste avait annoncé en juin dernier avoir engagé un "processus d'ouverture de son capital" afin "d'assurer (sa) pérennité" et celle de son réseau d'agences intégré et de sa filiale low-cost Plein Vent. Fram fait l'objet d'un suivi du Comité interministériel de restructuration industrielle (CIRI), instance qui dépend de la direction du Trésor et a pour mission d'aider les entreprises en difficulté. Fondé en 1949, le groupe familial a connu plusieurs années de pertes qui l'ont conduit à procéder à un plan social en 2012 et à se séparer de plusieurs hôtels au Maroc fin 2014. Touché de plein fouet par le printemps arabe, les récents attentats en Tunisie et plus largement par la désaffection des clients pour des destinations du Maghreb, Fram a réalisé en 2014 un chiffre d'affaires consolidé de 373 millions d'euros, en baisse de 8% par rapport à 2013. Le groupe, qui a fait voyager 400.000 personnes en 2014, a néanmoins enregistré un retour à un résultat net consolidé positif à hauteur de 4,4 millions d'euros. Fram compte 670 salariés, répartis dans une cinquantaine d'agences. Le groupe Karavel, qui revendique la place de n°1 français de la vente de séjours sur internet, a racheté en 2001 la marque l'agence de voyage en ligne Promovacances. Il détient aussi les marques PartirPasCher, Un Monde à Deux, AB Cruises et PromoCroisière. En 2013, le groupe, contrôlé à 75 % par LBO France, a dégagé un volume d'affaires de 430 millions d'euros. (Julie Rimbert, édité par Yves Clarisse)

Mes listes

valeur

dernier

var.

0.558 -2.28%
3 0.00%
5647.39 +0.59%
2.27 +7.94%
0.219 -2.67%
4.72 +1.07%
11.855 +0.81%
20.94 +1.40%
91.71 +0.85%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.