Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Foxconn: hausse de 72% du bénéfice net au premier trimestre malgré des dépréciations
information fournie par Boursorama avec AFP 14/05/2024 à 11:49

Le géant taïwanais de l'électronique Foxconn a annoncé mardi une hausse de 72% de son bénéfice net au premier trimestre malgré des dépréciations, à 679 millions de dollars, dans un contexte de développement fulgurant de l'intelligence artificielle (IA).

( AFP / SAM YEH )

( AFP / SAM YEH )

Il s'agit du troisième trimestre consécutif de hausse sur un an du bénéfice net du plus grand fournisseur mondial d'électronique, dont le nom officiel est Hon Hai Precision Industry, après trois années de marasme liées notamment à l'épidémie de Covid-19.

Ce résultat est toutefois nettement inférieur aux attentes des analystes, qui tablaient sur une hausse de l'ordre de 125% dans un marché porteur qui a vu l'action Foxconn grimper de plus de 60% depuis le début de l'année à la Bourse de Taipei.

Le porte-parole du groupe, James Wu, a reconnu que celui-ci avait souffert de dépréciations liées à sa participation dans le japonais Sharp, dont il est l'actionnaire de référence avec plus de 30% du capital après en avoir pris le contrôle en 2016.

Mais "le pire est passé pour Sharp" pour qui les choses "ne peuvent que s'améliorer à l'avenir", a assuré M. Wu mardi en marge de la présentation des résultats.

De façon générale, Foxconn aborde l'avenir avec "optimisme" car "la forte demande pour des serveurs dédiés à l'IA va représenter un nouveau marché gigantesque", a-t-il souligné.

"Hon Hai est pratiquement le seul fabricant capable de développer lui-même chacun des composants clés, des modules et des serveurs de base jusqu'aux datacenters en passant par les commutateurs de réseau à haut débit", a rappelé M. Wu.

- Usines d'IA -

Le géant taïwanais, qui assemble des appareils pour plusieurs grandes entreprises mondiales, dont Apple, a entrepris de diversifier son activité dans les technologies support de l'IA, en plein boom depuis l'apparition fin 2022 de ChatGPT de la start-up californienne OpenAI.

De simple "fabricant", Foxconn ambitionne ainsi de devenir "fournisseur de plateformes", a résumé récemment son PDG, Young Liu.

En octobre, le géant taïwanais avait annoncé s'allier au leader américain des processeurs Nvidia pour créer des "usines d'intelligence artificielle ", des centres de très haute capacité.

Concernant Sharp, Foxconn veut relancer le groupe japonais en lui faisant pleinement bénéficier "des nouvelles opportunités offertes par la révolution technologique de l'IA", tant dans les technologies mobilité qu'à la maison ou au bureau, a indiqué M. Wu.

L'usine Sharp de Sakai doit en outre être transformée en datacenter, a précisé le groupe.

En novembre, Foxconn avait par ailleurs annoncé qu'il prévoyait d'investir 1,54 milliard de dollars supplémentaires en Inde pour des "besoins opérationnels".

Foxconn est présent dans plus d'une vingtaine de pays, mais l'essentiel de ses activités est basée en Chine, dont il est le premier employeur privé avec plus d'un million de salariés.

Le groupe taïwanais cherche cependant à réduire cette dépendance envers ce pays après avoir vu sa production affectée par trois années de politiques strictes liées au Covid ainsi que des tensions avec les Etats-Unis.

Foxconn avait confirmé en octobre faire l'objet d'enquêtes en Chine, et affirmé qu'il coopérait avec les autorités chinoises.

Valeurs associées

3.26 USD OTCBB 0.00%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.