Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Feu vert des actionnaires à la stratégie climatique de Shell
information fournie par Reuters24/05/2022 à 19:35

FEU VERT DES ACTIONNAIRES À LA STRATÉGIE CLIMATIQUE DE SHELL

FEU VERT DES ACTIONNAIRES À LA STRATÉGIE CLIMATIQUE DE SHELL

par Shadia Nasralla et Ron Bousso

LONDRES (Reuters) - Les actionnaires de Shell se sont prononcés mardi en faveur de la stratégie climatique du groupe pétrolier lors d'une assemblée générale annuelle perturbée par une manifestation.

Le plan de Shell fait suite à une décision de justice néerlandaise rendue en mai 2021, enjoignant à la société de réduire ses émissions de gaz à effet de serre en termes absolus de 45% d'ici 2030 sur l'ensemble du cycle de vie de ses hydrocarbures.

Le groupe a pour ambition de réduire à zéro ses émissions de gaz à effet de serre d'ici 2050. Il a néanmoins fait appel de la décision néerlandaise, affirmant qu'il ne peut être tenu responsable des émissions produites par ses clients lorsqu'ils utilisent ses produits.

La résolution de Shell sur le climat a recueilli environ 80% des voix, contre 89% l'année dernière, tandis que celle du groupe d'activistes Follow This a reçu 20%, contre 30% l'année dernière, selon les résultats préliminaires.

Pour ses détracteurs, tels que Follow This, les dépenses de Shell ne reflètent pas ses objectifs, et ces objectifs ne sont pas à la hauteur.

Les critiques portent notamment sur la façon de mesurer les émissions polluantes. Shell formule la plupart de ses objectifs en termes d'intensité plutôt qu'en valeur absolue. Les émissions totales du groupe pourraient augmenter tout en perdant en intensité, par exemple en accroissant sa production d'énergie renouvelable.

Les plans de dépenses de Shell restent axés sur le pétrole et le gaz. Il prévoit de porter la part des dépenses consacrées aux énergies à faible émission de carbone à environ 25% d'ici 2025, contre environ 15% actuellement.

Plusieurs de manifestants pour le climat ont bloqué la réunion avec des slogans et des banderoles, retardant l'assemblée générale d'environ trois heures.

"Nous sommes ici pour les mettre dans l'embarras et leur demander des comptes autant que nous le pouvons. Ils savent ce qu'il se passe. Nous ne sommes pas là pour les éduquer", a déclaré Aidan Knox, membre de Money Rebellion, qui est lié au groupe écologiste Extinction Rebellion.

(Reportage Shadia Nasralla et Ron Bousso, version française Lou Phily et Valentine Baldassari, édité par Kate Entringer et Sophie Louet)

Valeurs associées

LSE +1.49%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.