1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Europe : l'impact économique de l'afflux de réfugiés

Le Revenu01/11/2015 à 06:47

Des migrants en Macédoine. (© N. Doychinov / AFP)

La crise des réfugiés constitue un challenge humanitaire, politique, social et économique pour l’Europe, selon Citi Research qui évalue à 3,7 millions le nombre de migrants devant arriver sur le sol européen en 2015 et 2016. Avec le risque de revoir cette projection à la hausse.

À travers le monde, les personnes déplacées de force ont atteint 60 millions en 2015, faisant de la crise des réfugiés un enjeu global. L’Europe est la destination préférée des demandeurs d’asile chassés par la guerre en Afghanistan, Erythrée, Irak, Syrie, Sud Soudan. Mais le nombre de réfugiés pourrait aussi s’étendre au Yémen et en Somalie, et l’extension des conflits menace le Liban et la Jordanie. Citi Research prévoit un pic d’affluence en Europe en 2016, puis un retour vers le rythme de 2014 à 626.000.     

Citi Research estime que l’impact budgétaire lié à l’afflux de migrants dans les pays de l’Union européenne devrait rester faible, calculant des dépenses publiques de 12 milliards d’euros en 2015 et 29 milliards en 2016. La durée moyenne de traitement d’une demande d’asile est estimée à douze mois, période durant laquelle le demandeur est à la charge du pays d’accueil (pour un coût estimé à 1.000 euros par mois en moyenne).

L’effort budgétaire rapporté au PIB devrait surtout concerner la Hongrie,

Lire la suite sur le revenu.com

51 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Revlon9
    05 novembre13:05

    Bientôt ce seront les français "de souche" qui seront clandestins....Pauvres sans dents des classes moyennes, les migrants ont droit eux à des soins dentaires de qualité gratuits....

    Signaler un abus

  • Laclas
    01 novembre18:29

    Ils ont déja programmé l'arrivée de 3,7 millions de clandestins , c'est écrit dans l'article.Mais personne ne parle de notre choix de les refuser et de les expulser , pourquoi ?Le PS et l'UMP ne sont pas d'accord avec le peuple de France?

    Signaler un abus

  • pcostepl
    01 novembre18:24

    qu ils aillent tous au Luxembourg !!!!

    Signaler un abus

  • froggy83
    01 novembre17:47

    censuré, je remets: exact wanda, haute trahison contre de puissants financiers (Ob. derrière eux ?), la gauche (fh, ) et des non élus (un exemple, son nom commence par un J finit par er). Oui M1961G, fh valls se sont résolus à vendre la France on ne sait pas si c'est sous la menace ou par conviction. Oui FH trouve des millions pour des causes perdues, mais ne songe même pas à aider ceux de son pays (sdf, retraités pauvres, caisses privées de retraites), scandaleux!

    Signaler un abus

  • M5441845
    01 novembre17:12

    Il y a environ un mois les médias ont longuement évoqué la délocalisation de 19 migrants d'Italie en Suède. Çà y est l'Europe avait trouvé une réponse efficace face à la crise des migrants. 19 transportés triomphalement vers la Suède. Combien de migrants potentiel en 2 ans? 3,7 millions dit l'article , ah bon...

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

93.17 +2.31%
38.66 +1.82%
1.13914 +0.21%
63.9 +2.34%
103.68 -0.02%

Les Risques en Bourse

Fermer