Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Euronext veut accélérer le rythme de ses économies

Reuters07/08/2014 à 12:45

par Alexandre Boksenbaum-Granier

PARIS (Reuters) - Euronext s'est dit confiant jeudi dans sa capacité à réaliser son objectif de 60 millions d'euros d'économies d'ici aux trois prochaines années, tout en précisant travailler sur un programme destiné à accélérer ce calendrier après avoir enregistré une hausse de sa marge au deuxième trimestre.

L'opérateur boursier avait indiqué en juin, lors de sa présentation stratégique accompagnant les détails de son introduction en Bourse, un chiffre avant impôt d'environ 60 millions d'euros d'optimisations opérationnelles à réaliser d'ici à la fin des trois prochaines années.

"Nous savons que les 60 millions seront réalisés", a déclaré lors d'une conférence téléphonique avec les journalistes Dominique Cerutti, directeur général et président du directoire d'Euronext.

"Nous n'allons pas donner une nouvelle date ici (...) mais nous le ferons lors des prochains résultats. Il (le calendrier, NDLR) va être accéléré. Je ne peux pas aller plus loin."

Au cours de la même conférence, Amaury Dauge, le directeur financier d'Euronext a ajouté que le management était pour le moment "très concentré" sur la gestion des coûts.

Au deuxième trimestre, les charges opérationnelles hors amortissements ont diminué de 8,5% sur une base ajustée (i.e intégrant le nouveau contrat de compensation des produits dérivés avec LCH.Clearnet), à 67,4 millions d'euros (+0,4% en données publiées) grâce aux mesures de contrôle des coûts.

"J'ADORE MON TRAVAIL"

Grâce à cela, la marge d'Ebitda (résultat avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements) atteint 46,3% à fin juin, contre 43,5% en données ajustées et 43,7% en publié.

Euronext avait dit viser à l'horizon 2016 un taux de croissance annuel moyen du chiffre d'affaires d'environ 5% et une marge d'Ebitda d'environ 45%.

Le chiffre d'affaires d'Euronext au deuxième trimestre ressort en hausse de 5,2% sur une base ajustée à 116,3 millions d'euros et de 16,9% sur la base des chiffres publiés à la faveur de l'activité de cotation et de volumes soutenus dans les activités au comptant.

Les fonds levés par les introductions en Bourse sur Euronext ont atteint 6,5 milliards d'euros au premier semestre, contre 3,1 milliards d'euros mobilisés par ces opérations durant l'ensemble de l'année 2013.

Les dernières données du consensus Thomson Reuters I/B/E/S montrent que les analystes anticipent un chiffre d'affaires d'environ 456 millions d'euros en 2014 et une marge d'Ebitda de 32,8% cette année pour Euronext.

Dans un entretien à Reuters début juillet, Dominique Cerutti avait dit ambitionner pour Euronext de devenir un leader de la levée de fonds en Europe, estimant également que les activités d'Euronext avaient été sous-exploitées dans NYSE Euronext.

Le dirigeant avait entre autres projets expliqué vouloir continuer à développer les émissions obligataires par offre au public (Initial Bond Offering) ou encore développer les dérivés sur les commodities et les dérivés actions.

Interrogé sur son avenir à la tête d'Euronext à la suite d'un article du site d'informations spécialisé La Lettre A, selon lequel Dominique Cerutti était sur la "sellette", l'ancien directeur général d'IBM Europe a nié "formellement" ce qu'il a qualifié de rumeur. "J'adore mon travail", a-t-il indiqué.

Il est également revenu sur le départ annoncé vendredi dernier de Cees Vermaas, PDG d'Euronext Amsterdam et membre du directoire de l'opérateur boursier. Dominique Cerutti a ainsi précisé que cette démission résultait d'un choix personnel et d'une opportunité de carrière pour Cees Vermaas.

Selon la presse néerlandaise, Cees Vermaas pourrait rejoindre le CME, la Bourse de produits dérivés financiers et de matières premières américaine.

A 9h57, l'action Euronext gagne 2,94% à 17,83 euros mais reste bien en dessous de son cours d'introduction en Bourse le 20 juin, à 20 euros par titre.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.