Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

EDF

11.9600EUR
+0.50% 
Ouverture théorique 11.9600
indice de référence SBF 120

FR0010242511 EDF

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    11.8900

  • clôture veille

    11.9000

  • + haut

    11.9850

  • + bas

    11.8450

  • volume

    1 686 080

  • valorisation

    35 012 MEUR

  • capital échangé

    0.06%

  • dernier échange

    19.04.18 / 17:35:09

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    10.7650

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    13.1550

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter EDF à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter EDF à mes listes

    Fermer

Engie valide le choix de Clamadieu pour succéder à Mestrallet

Reuters13/02/2018 à 21:10

ENGIE VALIDE LE CHOIX DE CLAMADIEU POUR SUCCÉDER À MESTRALLET

PARIS (Reuters) - Le conseil d'administration d'Engie a validé mardi le choix de Jean-Pierre Clamadieu, le patron du groupe de chimie belge Solvay, pour succéder à Gérard Mestrallet à sa présidence non exécutive.

Le groupe énergétique français a précisé dans un communiqué que la désignation de Jean-Pierre Clamadieu comme administrateur serait proposée lors de l'assemblée générale du groupe du 18 mai avant sa nomination, sous réserve d'un vote favorable des actionnaires, au poste de président du conseil.

L'Etat français, qui détient 24,1% du capital après avoir réduit sa participation dans le groupe à deux reprises en 2017, va en outre remettre à la disposition du conseil d'Engie un de ses cinq postes d'administrateurs, le choix d'un nouvel administrateur indépendant devant intervenir le 7 mars.

Engie avait confirmé début février que sa direction resterait bicéphale et qu'il cherchait donc un successeur à Gérard Mestrallet pour le remplacer à la fin de son mandat, le 18 mai, et former un nouveau tandem avec sa directrice générale Isabelle Kocher.

Jean-Pierre Clamadieu, 59 ans, est président du comité exécutif de Solvay depuis 2012. Il avait été reçu lundi par Bruno Le Maire, qui avait fait connaître le soutien de l'Etat à sa candidature.

Solvay a de son côté indiqué mardi que Jean-Pierre Clamadieu continuerait à assurer son rôle de dirigeant exécutif et resterait "pleinement mobilisé sur la mise en oeuvre des priorités stratégiques" du groupe belge pendant une phase de transition devant s'achever d'ici à la fin de l'année, le temps de lui trouver un remplaçant.

Après avoir débuté sa carrière au ministère de l'Industrie, Jean-Pierre Clamadieu a rejoint Rhône-Poulenc en 1993 avant d'occuper différents postes de direction de sa branche chimie, devenue Rhodia, dont il a été nommé PDG en 2008 avant d'en assurer le redressement et de fusionner la société avec le groupe Solvay en 2011.

Son entente avec Isabelle Kocher sera surveillée de près alors que la directrice générale, selon une source proche du conseil d'Engie, souhaitait obtenir également la présidence du groupe après deux ans de rumeurs et de tensions avec Gérard Mestrallet.

La nomination de Jean-Pierre Clamadieu pourrait cependant faciliter certains projets d'Engie en Belgique, le groupe cherchant en particulier à ouvrir le capital des deux centrales nucléaires qu'il exploite dans le pays à travers sa filiale Electrabel.

Seule femme directrice générale d'une entreprise du CAC 40, Isabelle Kocher a axé la stratégie d'Engie sur les renouvelables, les réseaux et les services, vendant au passage pour près de 15 milliards d'euros d'activités liées aux énergies fossiles. Son mandat s'achève dans deux ans.

Le conseil d'Engie a en outre décidé de nommer Gérard Mestrallet président d'honneur "en reconnaissance des 23 années qu'il a consacrées à la construction du groupe".

(Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez)

Valeurs associées

EDF
+0.50%
+0.64%
+0.31%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.