Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

ENCADRE-Qui construit des voitures en Grande-Bretagne?
information fournie par Reuters18/02/2019 à 19:11

    par Costas Pitas
    LONDRES, 18 février (Reuters) - Le secteur automobile en
Grande-Bretagne, majoritairement contrôlé par des groupes
étrangers, a produit 1,52 million de voitures l'an dernier, soit
une baisse de 9% par rapport à 2017, et sa production devrait
encore reculer cette année.
    Il est confronté à de nombreux défis tels que la baisse de
la demande pour les modèles diesel, l'essor des véhicules
électriques et surtout le Brexit, qui pourrait entraver les
échanges avec l'Union européenne.
    Un député britannique a déclaré lundi à Reuters que le
constructeur japonais Honda  7267.T  s'apprêtait à annoncer la
fermeture en 2022 de son usine de Swindon, menaçant 3.500
emplois.  
    Voici quelques éléments sur les constructeurs automobiles
présents en Grande-Bretagne:
    
    JAGUAR LAND ROVER
    Premier constructeur de Grande-Bretagne, Jaguar Land Rover
appartient à l'indien Tata Motors  TAMO.NS .
    Sa production a baissé de 15,6% l'an dernier avec 449.304
voitures assemblées dans trois usines: Castle Bromwich et
Solihull dans le centre de l'Angleterre et Halewood dans le
nord-ouest de l'Angleterre.
    Ses voitures, des différents Range Rover aux berlines haut
de gamme XE, XF et XJ en passant par les coupés et les SUV, sont
exportées dans le monde entier.
    
    NISSAN
    Le constructeur japonais a construit 442.254 voitures en
2018 sur le site de Sunderland, dans le nord-est de
l'Angleterre, soit un repli de 10,7% par rapport à l'année
précédente.
    Nissan  7201.T  a renoncé ce mois-ci à assembler son nouveau
SUV X-Trail en Grande-Bretagne, contrairement à un engagement
pris en 2016. Il a expliqué ce revirement par la nécessité
d'investir dans les nouvelles technologies mais aussi par les
incertitudes liées au Brexit.  
    Le constructeur japonais assemble en Grande-Bretagne des
Juke, Leaf, Qashqai et Infiniti qui sont ensuite essentiellement
exportées vers l'UE.
    
    MINI
    Propriété de l'allemand BMW  BMWG.DE , Mini a été le seul
des six principaux constructeurs de Grande-Bretagne à voir sa
production augmenter en 2018, avec une hausse de 7% à 234.183
voitures.
    La Mini est construite dans son usine d'Oxford, dans le sud
de l'Angleterre.
    
    TOYOTA
    Le constructeur japonais a sorti l'an dernier 129.070
voitures de son usine de Burnaston, dans le centre de
l'Angleterre, soit une baisse de 10,4% selon des données
sectorielles, mais il a entrepris d'augmenter la production de
sa nouvelle Corolla.
    Ses voitures assemblées en Grande-Bretagne sont vendues dans
toute l'Europe.
    Toyota  7203.T  produit aussi des moteurs sur un autre site.
    
    HONDA
    L'usine de Swindon dans le sud de l'Angleterre a construit
160.676 voitures en 2018, un recul de 2,1%.
    Honda y assemble des Civic et des CR-V. Avant même
l'annonce, attendue mardi, de la fermeture de l'usine, le
constructeur japonais a déjà fait savoir qu'il allait y réduire
sa production.
    
    VAUXHALL
    Désormais propriété du français PSA  PEUP.PA , Vauxhall a
construit 77.481 voitures l'an dernier en Grande-Bretagne, soit
une chute de 15,9%.
    Pendant britannique d'Opel, Vauxhall produit l'Astra à
Ellesmere Port, dans le nord-ouest de l'Angleterre, où il a
procédé ces dernières années à plusieurs vagues de licenciements
en raison d'une baisse de la demande.
    Il produit aussi l'utilitaire Vivaro dans son usine de
Luton, dans le sud de l'Angleterre.
    
    AUTRES
    Parmi les autres constructeurs présents en Grande-Bretagne,
avec des volumes de production bien plus faibles, figurent les
marques de luxe Aston Martin  AML.L , Rolls-Royce, propriété de
BMW, McLaren et Bentley.
    Le constructeur américain Ford  F.N  n'assemble pas de
véhicules en Grande-Bretagne mais il produit près de 1,3 million
de moteurs dans deux usines à Dagenham, dans le sud-est de
l'Angleterre, et à Bridgend, au Pays de Galles, soit près de la
moitié de la production totale de moteurs automobiles dans le
pays.

 (Bertrand Boucey pour le service français, édité par Catherine
Mallebay-Vacqueur)
 

Valeurs associées

Tradegate +0.97%
Tradegate +0.57%
Euronext Paris 0.00%
Euronext Paris 0.00%
LSE +1.23%
LSE -48.76%
BMW
XETRA +0.65%
NYSE +3.77%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.