Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Économie chinoise : un redémarrage sous pression
Le Revenu01/08/2020 à 11:47

Les tensions entre les États-Unis et la Chine dépassent le plan commercial, à l'image de la fermeture du consulat américain de Chengdu. (© AFP)

La reprise économique en Chine pourrait pâtir de la fébrilité des consommateurs et d'un regain de tensions diplomatiques.

«Nouvelle tyrannie», «idéologie totalitaire en faillite»... Mike Pompeo n'a pas mâché ses mots à l'égard du Parti communiste chinois pour justifier la fermeture du consulat du pays à Houston (Texas), soupçonné d'espionnage.

Dans un climat rappelant la guerre froide, le Secrétaire d'État américain a même appelé le 23 juillet «le monde libre» à s'unir face au géant asiatique. Ulcéré, Pékin a répliqué en fermant - puis en occupant - le consulat américain de Chengdu (Sichuan).

Les tensions diplomatiques entre les deux puissances dépassent aujourd'hui largement le plan commercial : Washington fustige la nouvelle loi sécuritaire à Hong-Kong, la persécution des Ouïgours, les velléités de Pékin en mer de Chine méridionale... Certes, ces attaques s'inscrivent dans la campagne électorale américaine.

Mais les relations de la Chine se dégradent aussi avec d'autres pays : la France et le Royaume-Uni ont par exemple décidé de bannir - progressivement - l'entreprise Huawei de leurs futurs réseaux de téléphonie 5G.

L'offre repart, pas la demande

Les répercussions économiques de cette escalade sont incertaines, à l'image des perspectives de la conjoncture chinoise. Après une chute historique de 6,8% (sur un an) au premier trimestre, le PIB de l'empire du Milieu a rebondi de 3,2% au deuxième, soit de 0,8 point de plus qu'escompté.

Cette

Lire la suite sur LeRevenu.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

1.17885 0.00%
4889.52 +0.09%
32.795 -0.76%
13.298 -0.03%
44.65 -1.04%

Les Risques en Bourse

Fermer