Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Dimon (JPMorgan) regrette d'avoir qualifié le bitcoin de fraude
Reuters09/01/2018 à 15:59

    9 janvier (Reuters) - Jamie Dimon, le PDG de JPMorgan 
 JPM.N , regrette d'avoir qualifié le bitcoin de "fraude" mais 
assure pour autant ne pas être intéressé par la cryptomonnaie, 
dans une interview diffusée mardi par la chaîne Fox. 
    Le banquier réputé pour son franc-parler avait affirmé en 
septembre que le bitcoin n'était pas viable et allait "exploser 
en vol". "On ne peut pas avoir un système où des gens créent une 
monnaie avec du vent et penser que ceux qui l'achètent sont 
vraiment malins", avait-il dit lors d'une conférence à New York, 
menaçant de licenciement les traders de son groupe qui seraient 
tentés de miser dessus.   
    Le "buzz" provoqué par ces propos a en fait servi le 
bitcoin, dont la valeur a grimpé de 30% dans le mois qui a 
suivi. En octobre, la directrice financière de JPMorgan, 
Marianne Lake, a d'ailleurs tenter de corriger le tir en 
affirmant que la banque était "très ouverte d'esprit à la 
possible utilisation future de devises digitales qui sont 
correctement contrôlées et régulées." 
    Malgré les critiques de Dimon, plusieurs banques, opérateurs 
boursiers et entreprises ont pris le train en marche, 
déclenchant une forte hausse de la cryptomonnaie. Les marchés à 
terme CME Group  CME.O  et CBOE Global Markets  CBOE.O  ont 
lancé des futures sur le bitcoin tandis que l'éditeur de 
logiciels Square  SQ.N  a créé une application permettant des 
transactions. 
    Sur la plate-forme Bitstamp  BTC=BTSP , le bitcoin 
s'échangeait à 14.202 dollars mardi contre 909 dollars il y a un 
an. En décembre, la monnaie a atteint un point culminant à plus 
de 19.000 dollars. 
    Dans son interview à Fox, Jamie Dimon a en revanche fait 
l'éloge de la "blockchain", la technologie utlisée par les 
cryptomonnaies. "La blockchain est réelle. On peut avoir des 
cryptoyens et des cryptodollars", a dit le banquier, invité de 
l'émission Fox Business. (http://fxn.ws/2AI9LcA) 
 
 (Aparajita Saxena à Bengalore, Véronique Tison pour le service 
français) 
 

Valeurs associées

NASDAQ -2.49%
NYSE -2.70%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer