Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Deutsche Telekom se renforce dans T-Mobile US, vend sa division néerlandaise
information fournie par Reuters07/09/2021 à 11:22

DEUTSCHE TELEKOM SE RENFORCE DANS T-MOBILE US, VEND SA DIVISION NÉERLANDAISE

DEUTSCHE TELEKOM SE RENFORCE DANS T-MOBILE US, VEND SA DIVISION NÉERLANDAISE

BERLIN (Reuters) - Deutsche Telekom a annoncé mardi la conclusion d'un accord d'échange d'actions avec le groupe japonais Softbank, qui lui permet d'augmenter sa participation dans sa filiale américaine T-Mobile, et la cession de sa division néerlandaise dans le cadre d'un plan de restructuration qui renforce l'orientation transatlantique du groupe allemand.

Deutsche Telekom va augmenter sa participation de 5,3% dans T-Mobile pour la porter à 48,4%, une opération de plus de sept milliards de dollars (5,89 milliards d'euros), a précisé le président du directoire du groupe, Tim Höttges.

Ce dernier se rapproche ainsi de son objectif d'obtenir le contrôle majoritaire de l'opérateur de télécommunications américain.

En contrepartie, Softbank, qui a vendu sa filiale américaine de téléphonie mobile Sprint à T-Mobile dans le cadre d'une opération conclue début 2020, recevra une participation de 4,5% dans Deutsche Telekom pour devenir son deuxième actionnaire après l'État allemand.

SoftBank a accepté de ne pas vendre ses actions avant la fin de 2024, a déclaré Tim Höttges.

Dans une opération distincte, Deutsche Telekom a vendu sa division T-Mobile Netherlands à un consortium composé des sociétés de capital-investissement Apax et Warburg Pincus pour 5,1 milliards d'euros.

Le suédois Tele2, qui détenait encore une participation de 25% dans T-Mobile Netherlands après en avoir cédé le contrôle à Deutsche Telekom en 2018, a également cédé ses parts.

Deutsche Telekom investira une partie du produit de la cession, soit 3,8 milliards d'euros, pour augmenter sa participation dans T-Mobile US.

Lors d'un point de presse, Tim Höttges a déclaré que le groupe allemand, qui détient une participation de 12% dans le premier opérateur télécoms de Grande-Bretagne BT, étudiait ses options stratégiques et prévoyait de faire une annonce au cours des 12 prochains mois.

"Nous avons beaucoup d'options pour l'activité BT. Il est trop tôt pour prendre une décision. Nous examinons toutes les options", a déclaré le directoire du groupe.

BT est au centre des spéculations depuis qu'Altice, société spécialisée dans le câble et les télécoms, a pris une participation de 12,1% dans le groupe britannique via Altice UK, mais a déclaré ne pas avoir l'intention de lancer une offre de rachat.

A la Bourse de Francfort, l'action Deutsche Telekom gagnait 1% vers 08h10 GMT. A Tokyo, le titre Softbank a bondi de près de 10%.

(Reportage Douglas Busvine et Tim Kelly; version française Anait Miridzhanian, édité par Blandine Hénault et Sophie Louet)

Valeurs associées

Tradegate +0.12%
Euronext Amsterdam -0.26%
LSE 0.00%
XETRA -0.70%
LSE Intl -0.18%
NASDAQ +0.02%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.