1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Deutsche Bank-La banque d'investissement sous pression avant l'AG
Reuters16/05/2019 à 19:49

    * Pression des investisseurs avant l'assemblée générale du
23 mai
    * Deux cabinets de conseil pour un vote de défiance contre
la
direction
    * L'action clôture à peine au-dessus de son plus bas record 

    par Andreas Framke, Hans Seidenstuecker et Tom Sims
    FRANCFORT, 16 mai (Reuters) - Les investisseurs de Deutsche
Bank  DBKGn.DE  renouvellent leurs appels à réduire la voilure
de la division banque d'investissement avant une assemblée
générale, le 23 mai, qui s'annonce houleuse.
    L'avenir de cette division occupe de nouveau le devant de la
scène depuis l'échec de la fusion entre la première banque
allemande et sa concurrente Commerzbank  CBKG.DE .
    L'un des principaux investisseurs essaie d'arracher à
Deutsche Bank la promesse qu'elle procèdera à des réductions
dans la banque d'investissement avant de s'engager à soutenir la
direction lors d'un vote de confiance symbolique à l'AG, a
rapporté une source au fait des discussions.
    Un autre investisseur, Union Investment, a relevé qu'un
changement stratégique était attendu depuis longtemps.
    "Sans réductions dans la banque d'investissement, nous
pensons qu'il ne sera pas possible d'atteindre les objectifs de
rendement", a déclaré Alexandra Annecke, gérant de portefeuille,
qui devrait prendre la parole lors de l'AG.
    Deutsche Bank n'a pas souhaité s'exprimer.
    La division banque d'investissement génère environ la moitié
des revenus de Deutsche Bank, mais est également considérée
comme son talon d'Achille. Les régulateurs européens craignent
qu'elle échoue à la prochaine série de tests de résistance aux
Etats-Unis.
    La semaine dernière, les cabinets de conseil aux
investisseurs ISS et Glass Lewis ont invité les actionnaires à
un vote de défiance contre la direction.  
    
    PRÉOCCUPATIONS
    L'action Deutsche Bank a chuté de 34% depuis la dernière
assemblée générale. Jeudi, elle a clôturé à 6,91 euros juste
au-dessus de son plus bas de 6,68 euros touché en décembre.
    Le président du conseil de surveillance Paul Achleitner et
des hauts dirigeants discutent avec les investisseurs pour
dissiper leurs inquiétudes, une pratique courante à l'approche
de l'AG, a déclaré une autre source au fait de la situation.
    Mais la banque ne devrait pas annoncer de changements dans
ses activités de banque d'investissement dans les prochains
jours, ont déclaré des dirigeants.
    Selon un consensus d'analystes, les revenus de cette filiale
devraient tomber à 12,5 milliards d'euros cette année. Cela
marquerait une quatrième année consécutive de baisse, soit un
repli de 34% par rapport à 2015, selon les calculs de Reuters.
    A titre de comparaison, les revenus de JP Morgan  JPM.N 
tirés de la banque d'investissement devraient augmenter de 6%, à
36 milliards de dollars sur la même période. 
    Deutsche Bank et Commerzbank ont attribué l'échec de leurs
négociations de fusion à des risques d'exécution, des coûts de
restructuration et des exigences de fonds propres, mais les
inquiétudes concernant la banque d'investissement ont joué un
rôle important, selon des personnes bien informées de la
situation.
    Les agences de notation Moody's et Fitch, qui ont toutes
deux évoqué une possible dégradation de la note de Deutsche
Bank, ont indiqué que les difficultés rencontrées par la banque
d'investissement étaient au centre des préoccupations.
    Dans une note cette semaine, des analystes de Citigroup
estimaient que Deutsche Bank ne disposait que d'une seule
option: restructurer sa banque d'investissement.
    Cela pourrait signifier quitter les Etats-Unis, où Deutsche
Bank emploient 9.000 personnes, et abandonner le marché des
actions, ajoutaient-ils, précisant qu'une telle sortie serait
coûteuse et pèserait sur les bénéfices.

 (Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité
par Henri-Pierre André)
 

Valeurs associées

XETRA -1.99%
XETRA -0.94%
NYSE -0.80%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer