Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Des saisies menées chez Veolia, Engie et Meridiam
Reuters26/11/2020 à 12:33

DES SAISIES MENÉES CHEZ VEOLIA, ENGIE ET MERIDIAM

DES SAISIES MENÉES CHEZ VEOLIA, ENGIE ET MERIDIAM

PARIS (Reuters) - Des saisies sont menées ce jeudi dans les bureaux des entreprises Veolia, Engie et Meridiam à la suite d'une requête de Suez auprès du tribunal de commerce de Nanterre, ouvrant un nouveau front judiciaire entre les deux géants français de l'eau.

Un bras de fer oppose depuis début septembre Suez à son principal concurrent Veolia qui ambitionne de le racheter via une offre publique d'achat après avoir déjà acquis les 29,9% que détenait l'énergéticien Engie dans la société.

En dépit des appels du gouvernement français en faveur d'une solution amicale, les deux groupes continuent de s'affronter notamment sur le terrain judiciaire où les procédures se multiplient.

Dans un communiqué diffusé ce jeudi, Suez a confirmé avoir saisi le tribunal de Commerce de Nanterre en vue que des saisies soient conduites aux sièges de Veolia et de son allié, le fonds Meridiam, ainsi qu'au siège d'Engie.

Les opérations, effectuées par des huissiers et des experts informatiques, doivent permettre de "recueillir les éléments permettant de préciser les conditions, modalités et calendrier des actions intervenues en amont des annonces publiques de Veolia", explique Suez.

Le groupe s'interroge en particulier sur un accord qui serait intervenu selon lui dès juillet entre Veolia et le fonds Meridiam en vue d'une reprise d'une partie des actifs de Suez, avant même qu'Engie n'ait rendu publique sa volonté de se désengager du capital de Suez.

Sur la base des informations recueillies au travers des saisies, Suez pourrait engager des recours en justice, ont précisé à des journalistes les avocats du groupe Jean Veil et Bruno Cavalié.

Engie n'a pas souhaité faire de commentaire sur ces informations.

"Nous n'avons rien à cacher", a réagi de son côté Veolia. "Il est de notoriété publique que Jean-Pierre Clamadieu avait prévenu MM Varin et Camus bien avant son annonce publique le 31 juillet dernier". 

"Nous sommes aujourd'hui quasiment 4 mois après l'annonce de la mise en vente de Suez par Engie. Et force est de constater que 4 mois n'ont toujours pas suffi au Président et au DG de Suez pour produire le début du commencement d'une proposition alternative à celle de Veolia", ajoute le groupe.

(Gwénaëlle Barzic, avec Sarah White et Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)

Valeurs associées

Euronext Paris -1.77%
Euronext Paris 0.00%
Euronext Paris +0.52%

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M8074535
    26 novembre21:10

    Il est clair que Suez est le Trump de l'histoire. Nier la victoire de l'autre, agir per rafales de procédures, cela s'appelle du deni de réalité, ce qui pour un gestionnaire, est ni plus ni moins un signe d'incompétence.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer