Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Des milliers de personnes manifestent en Biélorussie malgré les menaces de représailles
Reuters18/10/2020 à 19:05

MOSCOU, 18 octobre (Reuters) - Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté dimanche dans les rues de la capitale biélorusse, Minsk, pour réclamer la démission du président Alexander Lukashenko, malgré les menaces des autorités d'utiliser des armes à feu.

La Biélorussie, une ancienne république soviétique de 9,5 millions d'habitants, a été le théâtre de manifestations massives et de grèves depuis l'élection présidentielle contestée du 9 août remportée par le sortant Alexandre Loukachenko. L'opposition dénonce un scrutin truqué.

Près de 30.000 personnes ont pris part aux manifestations, selon l'agence de presse Interfax qui précise qu'environ 50 personnes ont été interpellées par la police. Le réseau téléphonique a été perturbé dans plusieurs parties de la ville.

Des sons ressemblants à ceux de grenades assourdissantes ont été entendus à l'approche du cortège. Un membre haut placé des services de police a dit la semaine dernière que les agents se réserveraient le droit d'utiliser des armes létales en cas de nécessité contre les manifestants.

Près de 13.000 personnes sont détenues par les autorités depuis les élections, dont des opposants au régime qui n'ont pas souhaité quitter le pays. Les médias indépendants ont également été la cible d'une forte répression.

L'opposante biélorusse Svetlana Tsikhanouskaïa a donné mardi jusqu'au 25 octobre au président Alexandre Loukachenko pour quitter le pouvoir sous peine de lancer un appel à la grève générale.

(Polina Devitt, version française Caroline Pailliez)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer