Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Debrief Bourse du 22 mars: le spectre d'une guerre commerciale fait dévisser les marchés
information fournie par Boursorama22/03/2018 à 18:34

Les marchés ont vu rouge aujourd’hui face au spectre d'une guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis. A l’instar des autres places européennes, le CAC 40 termine en forte baisse de 1,38% à 5167 pts et revient tester ses plus bas de février, gagné par la panique avant la déclaration du président américain sur de potentielles nouvelles sanctions commerciales contre la Chine. Selon certains observateurs, c'est au minimum 30 milliards de dollars de droits de douanes supplémentaires qui devraient être appliqués à toute une série de produits chinois, ce qui explique pourquoi les opérateurs attendent avec fébrilité le discours de Donald Trump, qui accuse la Chine de vol de la propriété intellectuelle au détriment des entreprises américaines.

Coté valeurs, les cycliques sont particulièrement malmenées avec le regain d’aversion au risque.  STMicroelectronics est lanterne rouge du CAC et redonne 4,57% Technip FMC cède 3,75% et Schneider 2,90%  mais ce sont surtout les valeurs financières qui ont pâti de la forte détente des taux d'intérêt sur la dette américaine puisque le taux de rendement des bons du Trésor à 10 ans évoluait à 2,80% contre 2,88% hier soir.
Société Générale reculait ainsi de 2,20% à 44,10 euros, BNP Paribas 1,83 % à 60,11 euro, tandis que Crédit Agricole lâche 1,51% à 13,23euros.

Du coté des rescapés du jour, les valeurs défensives sont à l’honneur. Carrefour parvient à grappiller 0,53% après avoir lancé une émission d’obligations et annoncé qu’il allait développer les moyens de paiement mobile dans ses magasins et qu’il comptait concurrencer Leclerc en ouvrant bientôt à Paris ses premiers "drive" piéton.

Plus forte hausse du SBF 120, DBV Technologies rebondit de 3,75% à 37,10 euros après avoir baissé hier à la suite de l'annonce d'une augmentation de capital de 150 millions de dollars aux Etats-Unis, en Europe et en France.

Lanterne rouge du SBF 120, Wendel chute de 9,59% à 130,10 euros après avoir annoncé un résultat net total de 534,1 ME en 2017, contre une perte de - 141,1 ME en 2016 mais les investisseurs s'inquiètent de l'impact de la baisse de la devise nigériane sur le groupe d'infrastructures télécoms IHS, détenu à 21,3% par la société d'investissement.

Valeurs associées

Euronext Paris 0.00%
Euronext Paris 0.00%
Euronext Paris 0.00%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.