1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Damas et le Conseil démocratique syrien vont continuer de discuter
Reuters28/07/2018 à 10:42

    BEYROUTH, 28 juillet (Reuters) - Le Conseil démocratique
syrien (CDS), branche politique des Forces démocratiques
syriennes (FDS), a annoncé samedi qu'il poursuivrait ses
discussions avec le régime de Damas et que les deux parties
allaient créer des comités chargés de trouver des solutions au
conflit.
    Ces comités auront pour mission "d'élaborer une feuille de
route pour établir une Syrie démocratique et décentralisée", dit
le CDS dans un communiqué.
    La visite à Damas de la délégation arabo-kurde, qui a débuté
mercredi, illustre les efforts des autorités du Nord, dominées
par les Kurdes et qui contrôlent un quart de la Syrie, pour
ouvrir des canaux de communication avec le régime syrien dans le
but de négocier un accord politique qui préservait leur
autonomie.
    Toute négociation entre Damas et les FDS (Forces
démocratiques syriennes) poserait de nouvelles questions pour
les Etats-Unis en Syrie, où des militaires américains se sont
déployés dans les territoires contrôlés par les FDS lors de
l'offensive contre le groupe djihadiste Etat islamique.
    Pour le président syrien Bachar al Assad, ces militaires
américains sont une force d'occupation. En mai, le chef de
l'Etat syrien a déclaré qu'il "ouvrait la porte" à des
discussions avec les FDS, mais il a également menacé de recourir
à la force et affirmé que les Américains devraient partir, d'une
façon ou d'une autre.

 (Reporting by Angus McDowall
Editing by Mark Heinrich)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer