1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Cyrus veut accélérer son développement en 2019
Newsmanagers25/01/2019 à 16:45

(NEWSManagers.com) -

À l'occasion d'un point presse organisé dans leurs locaux boulevard Haussmann, le groupe Cyrus a présenté les résultats de son activité en 2018 et dévoilé ses objectifs et sa vision pour 2019.

Avec une collecte brute de 450 millions d'euros et des encours s'établissant aux alentours de 3,7 milliards d'euros fin 2018, Cyrus Conseil a réalisé une " année record" selon sa direction. " Nous avons connu le pire mois de décembre depuis 1931 sur les marchés américains" , a rappelé Gilles Etcheberrigaray, directeur général d'Invest AM, le bras armé de la gestion d'actifs du groupe Cyrus. En 2018, le groupe a limité la casse côté performances avec des rendements de -4 % pour les profils prudents, -5 % pour les équilibrés et -8 % pour les dynamiques. À noter que le fonds Invest Lattitude, le " flagship patrimonial" d'Invest AM s'est bien comporté par rapport à la concurrence puisqu'il a enregistré une perte de " seulement" 3,4 %.

Devenir une marque " réflexe" de la gestion privée

Côté développement, Meyer Azogui, président de Cyrus, a rappelé l'importance de 2018 avec le rachat d'un cabinet de CGP et surtout la reprise de contrôle à 100 % du capital du groupe. " Nous souhaitons accélérer notre développement en 2019 et nous étudions de près les possibilités de rachats de cabinets de CGP et de sociétés de gestion en asset management ou en immobilier" , a-t-il annoncé. " Nous souhaitons nous inscrire dans une logique de développement globale pour devenir une marque réflexe de la gestion privée et pourquoi pas nous positionner également sur le segment BtoB" , a-t-il ajouté.

La question de la société de gestion d'actifs immobilier devrait quant à elle être résolue rapidement. " L'an passé nous avons beaucoup travaillé, sans succès, sur la possibilité de racheter une société de gestion immobilière. Cette année, nous avons changé notre fusil d'épaule et nous avons décidé de lancer notre propre société de gestion immobilière" , a révélé José Zaraya, directeur général de Cyrus, précisant que la future société s'occuperait surtout de gestion de fonds immobiliers : OPCI, FPCI, etc. Cyrus n'exclut pas pour autant la possibilité d'acquérir en parallèle une société de gestion immobilière.

Concernant les investissements, après avoir désensibilisé les portefeuilles fin 2018, le groupe, qui fêtera ses 30 ans cette année, est revenu sur les marchés en ce début d'année avec une exposition aux actions de l'ordre de 55 à 60 %, principalement sur le marché américain. " Aujourd'hui nous sommes sur-investis à court terme sur les actions américaines, le high yield européen et les marchés émergents, tant en actions qu'en dette. De plus, nous prévoyons d'augmenter la voilure sur les émergents si les tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis s'apaisent dans les mois à venir" , a détaillé le président de Cyrus Conseil.

Interrogé sur le discours tenu actuellement à leurs clients, Meyer Azogui n'a pas caché les difficultés rencontrées face à une année 2019 qui s'annonce très volatile. " Le plus difficile est de convaincre nos clients de tenir le plus longtemps possible et de ne pas céder à la tentation de vendre dans un contexte particulièrement volatile où on peut perdre 10 % en quelques jours mais gagner 15 % sur le rebond quelques semaines plus tard" , a-t-il souligné. Le dirigeant estime que c'est avant tout les risques politiques qui risquent d'influer le plus sur les marchés cette année et qu'il faudra les surveiller de très près. Dans ce contexte, Cyrus Conseil continuera de proposer à ses clients des produits structurés capables de performer dans un contexte de marchés baissiers. Sur cette classe d'actifs, les clients de Cyrus se sont vu rembourser en 2018 28 produits pour une moyenne de rendement de 7,5%.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

35.2 -0.54%
26.66 +4.14%
52.2 -12.03%
1.0945 -0.16%
4207.24 -4.30%

Les Risques en Bourse

Fermer