Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

CYBERGUN

0.9950EUR
-0.40% 
Ouverture théorique 0.9950

FR0013204351 ALCYB

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    0.9950

  • clôture veille

    0.9990

  • + haut

    0.9980

  • + bas

    0.9700

  • volume

    75 984

  • valorisation

    17 MEUR

  • capital échangé

    0.45%

  • dernier échange

    25.05.18 / 17:35:09

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.8960

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    1.0940

  • Éligibilité

    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
    PEA-PME

    Qu'est-ce que le PEA-PME ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter CYBERGUN à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter CYBERGUN à mes listes

    Fermer

CYBERGUN : Résultats annuels 2016

Actusnews01/08/2017 à 07:00

CYBERGUN, acteur mondial du tir de loisirs, publie ses résultats de l'exercice 2016 clos le 31 mars 2017.

ANALYSE DE L'ACTIVITÉ

Le chiffre d'affaires du groupe CYBERGUN pour l'exercice fiscal 2016 s'établit à 33,7 MEUR contre 41,3 MEUR en données proforma pour l'exercice précédent.

A 17,6 MEUR de chiffre d'affaires, la zone Euro (Europe + Amérique du Sud) est en progression de +0,6 MEUR grâce :

  • A la montée en puissance de la vente directe sur Internet, notamment liée à l'intégration verticale du site marchand AD1 réalisée en 2016 ;
  • Au démarrage de la nouvelle activité SPARTAN MILITARY destinée à commercialiser des systèmes d'entrainement pour les forces de police, de gendarmerie et des armées ;
  • Au développement de nouveaux accords de distribution en Asie pilotés depuis la France.

Dans un contexte de repli du marché de l'Airsoft, cette progression illustre les premiers bénéfices de la stratégie de reconquête européenne lancée il y a deux ans.

L'Amérique du Sud, continent d'avenir pour le Groupe, a dégagé cette année un volume d'affaires de 1,3 MEUR (-0,6 MEUR) après un exercice 2015 exceptionnel (passage de 0,3 MEUR à 2,0 MEUR). Le Groupe a souffert d'une conjoncture économique dégradée et de mesures protectionnistes renforcées. Un rapprochement avec un important distributeur local est en cours de formalisation pour créer un circuit de distribution adapté à ces nouvelles contraintes.

Concernant la zone Etats-Unis, le chiffre d'affaires annuel ressort à 15,2 MEUR (-7,7 MEUR sur un an), directement impacté par la fermeture du rayon Airsoft du 1er client (impact estimé à -5 MEUR) et la mise en liquidation d'autres grandes chaines de magasins (impact estimé supérieur à 3,5 MEUR). Retraitée de ces éléments, l'activité est en hausse, notamment grâce à l'explosion des ventes directes sur Internet et malgré les perturbations liées à la profonde réorganisation logistique destinée à optimiser les flux de marchandises et les charges fixes.

Enfin, la zone Asie a dégagé un chiffre d'affaires de 0,9 MEUR, en baisse de 0,6 MEUR du fait de la trop grande dépendance historique à un client (impact estimé à -0,5 MEUR). La filiale de Hong Kong a été placée sous le management d'un nouveau Directeur Général de la zone Asie, ancien Officier de l'Armée française, avec le double objectif de réduire les coûts fixes (mission accomplie) et de privilégier les ventes indirectes via des distributeurs exclusifs (action engagée). La filiale de Hong Kong va également renforcer progressivement son rôle de support actif aux autres filiales opérationnelles du Groupe, en termes de développement de produits, d'approvisionnement, de contrôle qualité et de logistique.

CYBERGUN compte également sur CYBERGUN JAPAN, sa nouvelle filiale créée au cours de l'exercice en association avec 2 autres investisseurs, dont un japonais, pour accroitre son rayonnement dans l'Archipel (le Japon étant le berceau de l'Airsoft), notamment sur les produits de gamme supérieure.

FOCUS SUR LA DIVISION SPARTAN MILITARY

Bien qu'encore peu contributive cette année sur un plan strictement financier, la nouvelle division SPARTAN MILITARY connait un succès grandissant avec des contacts avancés dans de nombreux pays.

L'objectif de cette nouvelle entité est de commercialiser des répliques d'armes pour préempter le gigantesque marché de l'entrainement des forces de police / gendarmerie / armées et autres organisations. Depuis le 1er août 2016, cette division militaire est dirigée par un ancien Général de l'Armée de terre, le Général (2S) Emmanuel MAURIN, ancien commandant du 2ème Régiment Etranger Parachutiste, ancien patron de la 11ème Brigade Parachutiste, ancien Commandant de la Task Force Lafayette en Afghanistan et ancien patron de l'Infanterie française en tant que Commandant de l'Ecole de l'Infanterie.

Cette activité a nécessité un investissement additionnel pour le Groupe de 0,8 MEUR sur l'exercice intégralement comptabilisé en charges opérationnelles courantes (frais de personnel, R&D, marketing et développement commercial).

L'ensemble des pistes sérieuses, qui font actuellement l'objet d'appels d'offres ou de négociations finales, représente un potentiel de chiffre d'affaires de plusieurs millions d'euros sur l'exercice en cours.

ANALYSE DES RÉSULTATS

La marge brute de l'exercice 2016 ressort à 8,9 MEUR contre 14,1 MEUR un an plus tôt. Outre l'impact mécanique de la variation du chiffre d'affaires, la marge brute de l'exercice est impactée par :

  • Une compétition plus aigüe sur le marché civil entrainant un mouvement de baisse de prix ;
  • Un développement de la vente Europe vers l'Asie avec des niveaux de marge très serrés pour contrer le marché de la contrefaçon ;
  • Un écoulement massif des références à faible rotation au travers d'une politique agressive de déstockage.

L'EBITDA courant, hors coûts des actions de restructuration et coûts auxquels le Groupe CYBERGUN n'aura plus à faire face à l'avenir grâce à ces actions, ressort à -3,7 MEUR contre -1,4 MEUR un an plus tôt. L'impact de la baisse de la marge brute (-5,2 MEUR) a été partiellement compensé par les nouvelles économies générées en Europe (honoraires et frais de déplacements notamment), dans le prolongement de celles déjà opérées ces deux dernières années.

Les charges de restructuration intègrent 4 MEUR directement liés à la réorganisation de l'activité aux Etats-Unis. Si le regroupement de l'ensemble des activités de la zone sur un nouveau site unique à Dallas (auparavant 2 sites logistiques à Minneapolis et à Dallas) entrainera des économies logistiques substantielles (estimées à 800 KUSD / an) et permettra la suppression de 10 postes par optimisation de l'organisation (commerciale, logistique et financière), les coûts de transition ont pesé sur l'exercice.

Le résultat opérationnel, intégrant les coûts de restructuration et les dépréciations d'écarts d'acquisition (-2,5 MEUR), ressort à -13,9 MEUR contre -7,0 MEUR un an plus tôt.

Le résultat net de l'exercice s'élève à -14,9 MEUR, contre -8,1 MEUR un an plus tôt, après prise en compte de 0,4 MEUR de coût de l'endettement financier net et 0,6 MEUR de charge d'impôts différés.

A la clôture de l'exercice, CYBERGUN dispose de 48 MEUR de déficits reportables en France sur les exercices futurs, soit une économie d'impôts substantielle au cours des prochaines années.

Normes IFRS - en MEUR 2016 2015 proforma[1] 2015
Chiffre d'affaires annuel 33,7 41,3 41,3
Marge brute 8,9 14,1 12,4
% du chiffre d'affaires 26,3% 34,1% 30,1%
Ebitda courant[2] -3,7 -1,4 -1,4
Résultat opérationnel courant -5,4 -1,7 -5,2
Résultat opérationnel -13,9 -7,0 -7,0
Coût de l'endettement financier net -0,4 -0,7 -0,7
Impôts -0,6 -0,5 -0,5
Résultat net de la période -14,9 -8,1 -8,1

ANALYSE DE LA SITUATION FINANCIÈRE

Au 31 mars 2017, les fonds propres du Groupe CYBERGUN s'élèvent à 0,9 MEUR.

Sur l'exercice 2017, le Groupe a renforcé sa trésorerie de 5,0 MEUR via :

  • un placement privé pour 2,0 MEUR ;
  • un apport en compte courant de Claude SOLARZ, Président du Conseil d'administration et 1er actionnaire, pour 1,2 MEUR ;
  • l'exercice de BSA pour 0,3 MEUR ;
  • plusieurs tirages sur la ligne de financement en fonds propres (OCA) pour 1,8 MEUR (dont 0,8 MEUR converti en actions au 31 mars 2017) sur un total disponible de 6,5 MEUR.

CYBERGUN a également réduit considérablement son besoin en fonds de roulement normatif et plus spécifiquement ses créances clients et son stock, passé en 1 an de 15,7 MEUR à 10,5 MEUR, soit une baisse de 33% nettement supérieure au repli du chiffre d'affaires. Cette politique a permis de réduire sensiblement la consommation de trésorerie par l'activité (« cash burn ») qui ressort à -3,0 MEUR contre -5,5 MEUR lors de l'exercice précédent.

Le soutien des actionnaires et partenaires financiers, conjugué avec une gestion plus rigoureuse de la trésorerie, a permis de réduire légèrement l'endettement financier net à 12,4 MEUR (12,7 MEUR au 31 mars 2016), dont 10,6 MEUR de dettes à plus d'un an intégrant 1,0 MEUR d'obligations à convertir (OCA).

CYBERGUN a également mis en place une nouvelle ligne de financement de 7,5 MUSD aux Etats-Unis qui vient se substituer au financement antérieur de 5,0 MUSD et assorti de conditions financières avantageuses. Ceci confirme la crédibilité retrouvée de CYBERGUN auprès de ses partenaires nord-américains.

PERSPECTIVES

En Europe, les mesures engagées et qui ont démontré leurs premiers effets au cours de l'exercice (hausse de l'activité et réduction des coûts) doivent produire leur plein bénéfice au cours des prochains mois. Le Groupe se fixe comme objectif d'améliorer progressivement son taux de marge brute. Des réflexions sont en cours pour optimiser le modèle économique des activités civiles traditionnelles et les rendre plus performantes.

Au-delà, le Groupe compte bénéficier de la concrétisation des nombreux contacts et négociations en cours concernant l'activité militaire. Le déploiement de cette nouvelle activité prometteuse, de même que le développement en cours d'un nouveau produit pour un grand fabricant d'armes réelles (potentiellement générateur d'un chiffre d'affaires et d'une marge confortables sur un horizon de plus de 10 ans), doivent assurer un relais de croissance fort aux activités civiles traditionnelles.

Aux Etats-Unis, le Groupe CYBERGUN a, au cours de l'année, été principalement pénalisé par le lourd travail de restructuration mené, notamment au second semestre. Les actions engagées étant parvenues à leur terme au 31 mars 2017, la chaine logistique ayant retrouvé un bon niveau d'efficience, les dépenses exceptionnelles liées à la réorganisation et à la centralisation des activités sur Dallas n'ayant pas vocation à se reproduire sur l'exercice 2017/2018, la zone Etats-Unis doit pouvoir tendre progressivement vers un EBITDA positif. La zone bénéficiera également du déploiement de l'activité militaire, déjà lancée avec succès en Europe, au cours des prochaines semaines.

Hugo BRUGIERE, Vice-Président et Directeur Général de CYBERGUN, déclare : « L'exercice 2016 n'est clairement pas satisfaisant au regard des actions mises en œuvre pour redresser durablement l'entreprise. Mais il pouvait difficilement en être autrement lorsque vous perdez successivement vos deux plus gros clients américains sur votre activité historique alors que vous négociez en parallèle l'ouverture de marchés militaires hautement stratégiques. Nous avons néanmoins réussi à renouer avec la croissance en Europe pour la première fois depuis 7 ans et surtout à freiner la consommation de trésorerie. Ceci nous permet aujourd'hui de travailler sur un nouveau plan stratégique qui doit permettre de définir les marchés prioritaires et les ressources à allouer pour dessiner le futur CYBERGUN. Cette réflexion est engagée avec le plein soutien du Conseil d'administration et de nos principaux actionnaires. »

Recevez gratuitement toute l'information financière de Cybergun par e-mail en vous inscrivant sur :

www.cybergun.com

A propos de Cybergun : www.cybergun.com

Cybergun est un acteur mondial du tir de loisir, qualifié « Entreprise Innovante » par Bpifrance. Lors de son exercice clos au 31 mars 2017, la société a réalisé un chiffre d'affaires de plus de 30 MEUR. Les titres Cybergun sont éligibles aux FCPI, au PEA et au PEA-PME.

Action Cybergun : FR0004031839 - ALCYB - Obligation Cybergun : FR0010945725 - CYBO

Contacts :

ACTUS finance & communication

Relations Investisseurs : Jérôme Fabreguettes-Leib au +33 1 53 67 36 78

Relations Presse : Nicolas Bouchez au +33 1 53 67 36 74

ATOUT CAPITAL

Listing Sponsor : Rodolphe Ossola au +33 1 56 69 61 86

Découvrez l'univers des produits Cybergun :

www.facebook.com/cybergun

www.youtube.com/user/MrCybergun

 

[1] A compter du 31 mars 2017, les charges relatives à la réorganisation du Groupe ont été présentées dans la ligne « Autres produits et charges opérationnels ». Les comptes proforma 2015 tiennent compte de ce retraitement avec des incidences sur la marge brute et le résultat opérationnel courant

[2] Ebitda courant = résultat avant impôts, résultat financier, résultats mis en équivalence, éléments non courants, amortissements, dépréciations et pertes de valeur et avant impact des autres produits et charges opérationnels



Information réglementée
Communiqués au titre de l'obligation d'information permanente :
- Communiqué sur comptes, résultats
Communiqué intégral et original au format PDF :
https://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-49803-cyb_cp-ra-2016-vdef.pdf

Valeurs associées

-0.40%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.