Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Corruption massive au ministère brésilien des Finances

Reuters26/03/2015 à 21:59

NOUVELLE AFFAIRE DE CORRUPTION AU BRÉSIL

BRASILIA (Reuters) - La police brésilienne a annoncé jeudi la mise au jour d'un système de fraude fiscale et de corruption au sein d'une entité du ministère des Finances susceptible de représenter jusqu'à 19 milliards de reais (5,5 milliards d'euros).

Cette nouvelle affaire intervient au beau milieu du scandale de corruption entourant la compagnie pétrolière publique Petrobras, qui a entraîné une chute de la popularité de la présidente Dilma Rousseff, réélue il y a peu.

Dans le cas annoncé jeudi, Marlon Cajado, inspecteur de la police fédérale, a déclaré que des entreprises avaient versé des pots-de-vin à des membres du Conseil administratif de recours fiscaux (CARF), un corps du ministère des Finances où sont entendus les appels dans le cadre de litiges fiscaux, afin d'obtenir des verdicts favorables sur les sommes dues.

La police a précisé qu'elle menait une enquête auprès de 70 entreprises, dont aucune n'a été nommée. Les membres du CARF, ainsi que des conseillers fiscaux et des avocats soupçonnés d'avoir agi comme intermédiaires dans les versements de pots-de-vin, font également l'objet d'une enquête.

A ce stade, les enquêteurs estiment que les décisions suspectes passées en revue représentent déjà une évasion fiscale de cinq milliards de reais. Ils examinent d'autres cas et le total pourrait monter jusqu'à 19 milliards, précisent dans un communiqué les services fiscaux brésiliens.

Les cas faisant l'objet d'une enquête sont passés devant le CARF entre 2005 et 2013, soit bien avant que l'actuel ministre des Finances, Joaquim Levy, ne prenne ses fonctions.

Si ce dernier ne peut être tenu pour responsable, ce cas de fraude fiscale est susceptible d'alourdir encore le climat politique au Brésil, où, selon un sondage publié lundi, une majorité de personnes sont favorables à une procédure de destitution de Dilma Rousseff après le scandale Petrobas.

La police a perquisitionné dans les locaux du CARF à Brasilia ainsi qu'au domicile et dans les bureaux des consultants et avocats accusés d'être impliqués dans le système d'évasion fiscale. Des documents et 1,3 million de reais en liquide ont été saisis mais il n'a été procédé à aucune arrestation.

(Anthony Boadle, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Gilles Trequesser)


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.