Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Coronavirus/USA-Trump contredit le chef des CDC sur la disponibilité d'un vaccin
Reuters17/09/2020 à 00:20

WASHINGTON, 17 septembre (Reuters) - Le président américain Donald Trump a prédit mercredi qu'au moins 100 millions de doses d'un vaccin contre le coronavirus pourraient être distribuées aux Etats-Unis d'ici la fin de l'année, contredisant le directeur des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

Plus tôt dans la journée, Robert Redfield a dit qu'un futur vaccin contre le coronavirus pourrait être administré au grand public d'ici le milieu d'année 2021 ou un peu plus tôt.

"Il a fait une erreur quand il a dit cela", a estimé Donald Trump, ajoutant devant les journalistes qu'il s'était entretenu par téléphone avec Robert Redfield. "Il était troublé, je pense. Il a probablement mal compris la question", a ajouté le président américain, qui brigue une réélection en novembre.

Robert Redfield a fait ses commentaires lors d'une audition devant un panel du Sénat. Il a déclaré que la disponibilité générale d'un vaccin contre le coronavirus était envisagée "à la fin du deuxième trimestre, au troisième trimestre 2021".

Un vaccin pourrait être prêt dès novembre ou décembre cette année, a ajouté le patron de l'agence fédérale sanitaire, précisant que les premières doses pourraient être administrées aux personnes les plus vulnérables. Mais l'objectif d'une immunité collective pourra seulement être atteint d'ici "six à neuf mois", a poursuivi Redfield.

(Alexandra Alper et Steve Holland; version française Jean Terzian)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer