Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

COP26-Plus de 100 dirigeants promettent de stopper la déforestation d'ici 2030
information fournie par Reuters02/11/2021 à 00:04

par Jake Spring et Simon Jessop

GLASGOW, 2 novembre (Reuters) - Plus de 100 dirigeants mondiaux ont promis lundi soir de stopper la déforestation, de restaurer les forêts et de mettre fin à la dégradation des terres d'ici la fin de la décennie, avec un investissement de 19 milliards de dollars comprenant des fonds publics et privés pour protéger les forêts.

Le communiqué conjoint publié lors de la COP26 de Glasgow, en Ecosse, a été soutenu notamment par le Brésil, l'Indonésie et la République démocratique du Congo (RDC), qui comptent à eux trois 85% des forêts mondiales.

D'après le document, diffusé par les services du Premier ministre britannique Boris Johnson, hôte de la conférence onusienne sur le climat, l'engagement pris par les dirigeants mondiaux concerne plus de 13 millions de kilomètres carrés de forêts.

"Nous avons l'occasion de mettre fin à la longue histoire de l'homme comme conquérant de la nature, pour en devenir à la place le gardien", a déclaré le dirigeant britannique, évoquant un accord sans précédent.

Un ensemble d'initiatives gouvernementales et privées doivent être lancées mardi pour contribuer à atteindre l'objectif fixé par les dirigeants mondiaux, dont des milliards de dollars d'aides aux peuples indigènes et en faveur de l'agriculture durable.

Selon le World Resources Institute (WRI), les forêts absorbent environ 30% des émissions de dioxyde de carbone, contribuant à empêcher le réchauffement climatique.

Mais cette protection naturelle contre le réchauffement climatique disparaît à une vitesse accrue. Quelque 258.000 kilomètres carrés de forêt - soit une superficie plus importante que le Royaume-Uni - ont disparu en 2020, selon une initiative mise en place par WRI pour surveiller la déforestation.

L'accord annoncé lundi s'inscrit dans la lignée de celui pris par 40 pays à New York en 2014, avec toutefois des engagements plus importants et l'annonce de ressources pour atteindre l'objectif.

Dans le cadre de l'accord, 12 pays dont le Royaume-Uni ont promis d'offrir 12 milliards de dollars de fonds publics d'ici 2025 afin d'aider les pays en développement à restaurer des terres et à lutter contre les feux de forêts.

Au moins 8 milliards de dollars devraient être apportés par plus d'une trentaine d'investisseurs du secteur privé, dont Aviva AV.L , Schroders SDR.L et AXA AXAF.PA .

<^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ Full COP26 coverage on Eikon cpurl://apps.cp./cms/?navid=820392360 QUOTES-'We have to make a choice' - what they're saying at U.N. climate talks EXPLAINER-Sticking points at the U.N. climate conference

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^>

(Reportage Jake Spring et Simon Jessop; version française Jean Terzian)

Valeurs associées

Euronext Paris 0.00%
AXA
Euronext Paris +0.33%
LSE +0.50%
LSE +2.58%

1 commentaire

  • 02 novembre09:14

    Ces dirigeants ne seront plus là dans 10 ans !!


Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.