Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Comment assurer des revenus à vie à un enfant handicapé
information fournie par Le Revenu21/09/2017 à 12:00

Vous pouvez aider votre enfant handicapé en souscrivant un contrat d'épargne handicap. (© Fotolia)

Vous pouvez aider votre enfant handicapé en souscrivant un contrat d'épargne handicap. (© Fotolia)

Les besoins financiers d’un enfant atteint d’une maladie ou d’un handicap varie selon son degré de handicap. Les aides de l’État, même si elles ont le mérite d’exister, ne sont généralement pas suffisantes pour lui assurer une totale autonomie. Pour préparer son avenir il est préférable de prévoir ses besoins futurs.

Pour avoir un ordre d’idée, si votre enfant peut bénéficier de l’allocation adulte handicapé (AAH), il percevra une allocation maximale de 810,89 euros par mois en 2017. D’après les annonces faites par le gouvernement le plafond devrait passer à 900 euros par mois.

Si vous souhaitez aider votre enfant en lui assurant un revenu complémentaire, veillez à choisir des placements qui ne remettent pas en cause les aides qu’il perçoit déjà. Privilégiez les livrets défiscalisés de type livret A, livret jeune, LDD, car ces placements produisent des intérêts non pris en compte pour les aides octroyées par les allocations familiale comme l’allocation adulte handicapée (AAH). En revanche, pour les aides dépendant du département comme l’aide sociale à l’hébergement, les intérêts même exonérés sont pris en compte.

Il existe d’autres solutions compatibles avec les aides de la collectivité : les contrats de rente survie et les contrats d’épargne handicap. Le contrat de rente survie est un contrat souscrit par le parent. Il garantit une rente viagère à l’enfant en

Lire la suite sur le revenu.com

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.