Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Climetrics va noter les fonds sur leur engagement climat
information fournie par Newsmanagers12/06/2018 à 11:15

(NEWSManagers.com) -

Une nouvelle initiative européenne pour mieux lutter contre le changement climatique. La société indépendante britannique Climetrics, spécialisée dans la notation de l'impact des fonds sur le changement climatique, a amélioré sa méthodologie et propose désormais de noter les fonds pour leurs investissements dans des entreprises qui se sont engagées publiquement à établir scientifiquement des objectifs de réduction d'émissions. Plus d'une centaine des plus grandes entreprises du monde, dont L'Oréal et McDonald's, se sont déjà engagées dans cette voie.

Soutenu par la plate-forme environnementale mondiale à but non lucratif CDP et par ISS-Ethix Climate Solutions, Climetrics attribue désormais de meilleurs scores aux fonds investissant dans des entreprises ayant des objectifs de réduction d'émissions scientifiquement établis, ou s'étant engagé à le faire. Une cible scientifiquement établie signifie que les objectifs de réduction des émissions d'une entreprise sont alignés sur ce que les sciences du climat estiment nécessaire pour prévenir un réchauffement climatique dangereux, défini comme le maintien de l'augmentation de la température mondiale sous la barre des 2°C par rapport aux températures préindustrielles. " Nous avons démarré le projet de notation sur la base d'objectifs scientifiques à la mi-2015 et nous avons ensuite lancé une consultation approfondie auprès des entreprises en juillet 2017" , a expliqué à NewsManagers Nico Fettes, directeur de Climetrics.

La notation, qui va de 1 pour les fonds les plus mal notés notés à 5, repose sur trois composantes : le portefeuille du fonds, sa politique d'investissement et sa gouvernance en matière de gestion d'actifs. Dans la méthodologie Climetrics, la performance climatique du portefeuille d'un fonds est un élément clé de sa note globale. Les sociétés investies sont notées sur leurs émissions actuelles, leur exposition aux combustibles fossiles et leur usage de technologies propres, ainsi que leur stratégie future pour gérer les risques climatiques et de déforestation à long terme.

L'analyse de 49 des fonds les mieux notés dans le cadre de la nouvelle méthodologie de Climetrics a montré que les deux tiers ont des investissements supérieurs à la moyenne dans des sociétés ayant des objectifs scientifiquement établis. Le nombre de fonds notés par Climetrics a également augmenté à plus de 3 700, couvrant 50% de l'ensemble des actifs des fonds communs de placement en Europe, représentant près de 3 000 milliards d'euros. Environ 9% des fonds atteignent la note maximale de 5.

" C'est un grand pas en avant pour les investisseurs vers plus de clarté et de confiance dans l'impact de leurs investissements à long terme. Les investisseurs disposent maintenant d'un outil qui leur permet de choisir parmi une large gamme de fonds, avec des approches d'investissement différentes, mieux alignés avec la transition bas carbone et présentant des risques moindres quant à leur rentabilité à long terme" , a commenté Nico Fettes, directeur de Climetrics. Au total, plus de 370 entreprises ont rejoint la SBTi ou Science Based Targets Initiative, à raison de plus de deux entreprises par semaine depuis son lancement mi-2015 dans la perspective de la Conférence de Paris sur le changement climatique. L'Europe compte plus de la moitié de toutes les entreprises avec des objectifs scientifiques (SBT) approuvés dans le monde. La dynamique dont bénéficie les SBTY devrait se poursuivre cette année. Selon les données de CDP, 1.200 entreprises ont signalé leur intention de fixer des cibles établies scientifiquement d'ici à 2019.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.