Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Carrefour: le PDG Alexandre Bompard touchera au minimum 4,5 millions d'euros au titre de 2023
information fournie par Boursorama avec AFP02/04/2024 à 14:41

Le PDG de Carrefour Alexandre Bompard touchera, dans la continuité des années précédentes, au moins 4,5 millions d'euros pour l'année 2023, à quoi s'ajouteront ultérieurement des actions, si l'assemblée générale donne son feu vert le 26 mai, selon une communication officielle consultée mardi.

Alexandre Bompard, le 26 mai 2023, à Aubervilliers ( AFP / THOMAS SAMSON )

Alexandre Bompard, le 26 mai 2023, à Aubervilliers ( AFP / THOMAS SAMSON )

En comptant rémunérations fixe et variable, Alexandre Bompard, PDG du groupe depuis juillet 2017, a touché 4,43 millions d'euros au titre de l'année 2021, 4,54 millions d'euros au titre de l'année 2022, et doit toucher 4,54 millions d'euros au titre de 2023, selon le document d'enregistrement universel de Carrefour pour 2023, mis en ligne fin mars et consulté mardi.

Lors de l'assemblée générale de mai 2023, les actionnaires de Carrefour n'avaient approuvé qu'à 60,69% la rémunération du PDG pour 2022, et à 56,75% pour 2023. Une contestation massive, rare au sein des grands groupes.

Fin février, le distributeur avait estimé s'être bien sorti d'un "environnement difficile" de forte inflation en 2023, avec des ventes en hausse de 3,6% à 94,1 milliards d'euros pour un bénéfice net en forte hausse (+23%) à 1,66 milliard d'euros.

Pour 2023, la rémunération du PDG est composée d'une part fixe (1,6 million d'euros) et d'une part variable (2,85 millions d'euros), de 75.000 euros de rémunération au titre du mandat d'administrateur et d'un peu moins de 17.000 euros d'avantages en nature, notamment un véhicule de fonction.

A ces sommes s'ajoute une "rémunération long terme" prenant la forme d'une "attribution d'actions de performance, pour une valorisation représentant 55% de la rémunération globale maximum", soit au maximum 5,3 millions d'euros. Ce sous réserve que des "conditions de performance aient été atteintes" et qu'Alexandre Bompard soit présent dans l'entreprise au 14 février 2026.

Le document financier, repéré dans un premier temps par le média en ligne L'Informé, précise qu'Alexandre Bompard détient à date un peu plus d'un million d'actions Carrefour. L'action du distributeur valait 15,875 euros à la clôture des marchés jeudi, valorisant l'ensemble environ 16,3 millions d'euros.

La rémunération du dirigeant pour 2024, soumise au vote en mai, prévoit une part fixe inchangée (1,6 million d'euros) et une part variable, sous critères de performance, pouvant aller jusqu'à 190% de cette part fixe (3,04 millions d'euros). Un plan long terme en actions est également prévu, à hauteur "55% de la rémunération globale maximum".

Valeurs associées

Euronext Paris +0.38%

1 commentaire

  • 09 avril17:04

    Bien grosse rémunération pour des résultats bien faibles !


Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.