1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAC 40, une pause et ça repart ?
Boursorama12/05/2017 à 19:16

Crédit image : Richard Alvin / Le CAC 40 a stagné cette semaine, une pause avant de mieux rebondir ?

On attendait un effet Macron sur les cours boursiers français et européens, il n’a finalement pas eu lieu. Depuis l’élection du nouveau président Français, le CAC 40 stagne, bien loin de l’euphorie qui avait envahi les marchés durant l’entre-deux tours.

Dès lundi suivant les résultats de l’élection, le CAC 40, que l’on attendait en grande forme, a montré des signes de faiblesses malgré un volume important de capitaux échangés (3,9 milliards d’euros). Légèrement à bout de souffle, il stagne depuis, aux environs de 5400 points. La faute à une élection déjà gagnée pour les investisseurs depuis l’annonce de l’affiche du 2nd tour. Pour Didier Saint-Georges, membre du comité d’Investissement chez Carmignac, « il y a eu un effet de suppression du risque des extrêmes ».

Du côté de Frédéric Rollin, conseiller en stratégie d’investissement chez Pictet Asset Management, on explique cette stagnation par « la baisse de l’indice PMI mondial, plusieurs mois de hausse » et par un resserrement de la politique budgétaire chinoise. Cette politique, décidée par le gouvernement chinois est destinée à ralentir une croissance trop rapide à son goût. Autant de paramètres qui ont pu inquiéter les investisseurs sur ces premiers jours suivant l’élection présidentielle.

Des investisseurs qui pourraient être rassurés par la politique d’Emmanuel Macron. « Ils peuvent penser que l’on va connaitre cinq années ou la trajectoire économique de la France va peut-être converger avec celle de l’Allemagne, avec une hausse de la compétitivité », explique Didier Saint-Georges. Un avis partagé par Frédéric Rollin, conseiller en stratégie d’investissement chez Pictet Asset Management, pour qui la courbe du CAC 40 ne devrait pas stagner longtemps.

Un regain de forme pour la zone euro ?

L’ensemble des Bourses de la zone euro pourraient profiter de la politique européenne du président français. Un couple franco-allemand fort et une zone euro soudée rassureraient les investisseurs quant à la croissance économique européenne et quant à la fiabilité des marchés.  

Fréderic Rollin se veut également positif au niveau des actions « de la zone euro ». La croissance revue à la hausse, et la politique accommodante de la BCE, même si elle va commencer à prendre fin début 2018, laissant présager une fin d’année 2017 sous les meilleurs hospices.

Cette dynamique doit permettre d’attirer de nouveaux investisseurs, américains notamment : « si vous êtes un fond de pension à Boston, vous pouvez vous dire que la trajectoire économique va être meilleure en Europe qu’aux Etats-Unis », estime Didier Saint-Georges. Une trajectoire qui confirmerait un vrai regain de forme de la zone euro.

 

Bastien Gauriau

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

10.43 0.00%
AXA
23.645 0.00%
47.15 0.00%
5576.06 0.00%
1.1157 +0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer