Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Bureau Veritas : Stifel abaisse sa recommandation à Conserver
information fournie par AOF 15/11/2023 à 10:34

(AOF) - Stifel a dégradé sa recommandation d’Acheter à Conserver sur le titre Bureau Veritas et l'objectif de cours a été revu à la baisse, passant de 28 à 24 euros. Le broker considère que "certains des facteurs à l'origine du ralentissement de la croissance organique au troisième trimestre continueront à peser au cours des prochains trimestres". Même s'il réduit ses attentes pour la division Bâtiment & Infrastructure, Stifel perçoit Bureau Veritas comme sa valeur préférée dans le secteur des tests et de la certification en Europe.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Points clés

- Groupe né en 1828, numéro un mondial (5 % du marché) sur le marché de l'inspection et de la certification des produits et des essais en laboratoire ;

- Chiffre d'affaires de 5,65 Mds€ généré par six divisions : le bâtiment & infrastructures (29%), l’agro-alimentaire & matières premières (22 %), l’industrie (21 %), les biens de consommation (13 %), la certification (8 %) et le marine&offshore ;

- Chiffre d’affaires réparti entre l’Europe pour 34 %, l’Asie-Pacifique pour 30 % (dont la Chine, 1er pays du groupe par les effectifs et le chiffre d’affaires, pour 18 % du total), les Amérique pour 27 % et l’Afrique-Proche-Orient ;

- Modèle d'affaires fondé sur l’exploitation de la valeur des activités existantes et des mutations technologiques et sur la sélectivité des opportunités de croissance ;

- Capital contrôlé à 35,48 % par Wendel, Aldo Cardoso présidant le conseil d'administration de 12 membres, Didier Michaud-Daniel, directeur général, laissant sa place à Hinda Gharbi le 22 juin ;

- Bilan solide avec 1,9 Md€ de capitaux propres, 975 M€ de dette nette avec effet de levier de 0,97 et 2,3Md€ de disponibilités, les emprunts étant tous à taux fixe avec des échéances au-delà de 2024.

Enjeux

- Stratégie 2025 fondée sur 3 moteurs de croissance :

– scale (standardisation de l’offre), expand (enjeux de transition énergétique et durabilité) et lead (dans la connectivité, la cybersécurité et la traçabilité),

- croissance annuelle à un chiffre des revenus et marge opérationnelle de + 16 % ;

- Stratégie d'innovation déclinée en 2 versants :

- la technologie pour le TIC digitalisant le cœur des opérations via des plateformes transverses globales et verticales, améliorant la rentabilité des services TIC existants,

- le TIC pour la technologie identifiant les meilleures opportunités de revenus additionnels -traçabilité, surveillance des actifs, diagnostics de conformité en cybersécurité…

- accélérée via des programmes d'incubation, Data lab, partenariats de recherche ou industriels ;

- Stratégie environnementale pilotée par la solution interne Clarity et validée par le SBTi:

- d’ici 2030, réduction de 42% vs 2021des émissions de CO2 pour les scopes 1 et 2 et de 25% pour le scope 3,

- 55 % des ventes issues des services de la ligne verte BV ;

- accompagnement des clients avec la mise à disposition des solutions Clarity ;

- Résistance du portefeuille d'activitét, 45 % provenant de contrats longs ;

- 3 atouts : réputation d’intégrité, agréments et accréditations publiques, densité du réseau.

Défis

- Réduction de la présence en Chine-Ukraine (1 % des revenus) et impact négatif sur la marge opérationnelle des fermetures de fin d’exercice en Chine ;

- Différences de marges entre divisions, les activités bâtiment et industrie étant les moins margées ;

- Impact de l’inflation sur les salaires essentiellement, répercuté sur les prix de vente ;

- Après une hausse de 8,9 % des revenus à fin mars, objectifs 2023 d’une croissance modérée des revenus et d’une stabilité de la marge opérationnelle ;

- Dividende 2022 en hausse de 45 % à 0,77 €, soit 65 % de taux de distribution.

Fiche sectorielle - Services aux entreprises

Une nouvelle entité dans les avantages aux salariés

Pluxee, le pôle spécialisé dans les avantages aux salariés du géant des services Sodexo, va prendre son envol boursier en 2024. Cette activité bénéficie d'un fort dynamisme avec une croissance organique au troisième trimestre (clos fin mai) supérieure aux attentes (+25,5 % contre 17,5 % attendu). La nouvelle entité pourra ainsi mieux rivaliser avec son concurrent Edenred. Depuis sa scission du groupe Accor, en 2010, cette société a vu son activité bondir et presque doubler. Devenue le leader mondial des titres-restaurants, elle a même rejoint récemment l'indice boursier phare de la place de Paris, le CAC 40. Ce succès provient d'acquisitions ciblées, d'un développement international et d'une digitalisation réussie.

Valeurs associées

26.40 EUR Euronext Paris -0.98%

Cette analyse a été élaborée par AOF et diffusée par BOURSORAMA le 15/11/2023 à 10:34:00.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.