Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Bruxelles ouvre une enquête sur le rachat d'Air Europa par IAG
information fournie par Boursorama avec AFP 25/01/2024 à 09:12

( AFP / OSCAR DEL POZO )

( AFP / OSCAR DEL POZO )

Bruxelles a annoncé mercredi l'ouverture d'une "enquête approfondie" sur le rachat de la compagnie aérienne espagnole Air Europa par le groupe IAG, maison mère de British Airways et d'Iberia, redoutant que l'opération ne réduise la concurrence sur plusieurs liaisons.

"L'enquête préliminaire montre que l'opération est susceptible de réduire la concurrence sur le marché du transport aérien de passagers sur plusieurs liaisons intérieures, court-courriers et long-courriers", a indiqué la Commission européenne.

L'exécutif européen note qu'"IAG et Air Europa sont des concurrents puissants et proches dans le domaine des services de transport aérien de passagers sur certaines liaisons à l'intérieur, au départ et à destination de l'Espagne".

IAG a annoncé en février 2023 l'acquisition d'Air Europa pour 500 millions d'euros auprès du groupe espagnol de tourisme Globalia, concrétisant un projet qu'il caressait depuis plusieurs années pour renforcer ses liaisons vers l'Amérique latine et faire de Madrid l'un des principaux hubs européens.

Le groupe IAG, également propriétaire de la compagnie à bas coûts espagnole Vueling et de l'irlandaise Aer Lingus, avait alors précisé que la vente était "soumise aux approbations réglementaires".

Dans le détail, Bruxelles s'alarme de conditions des concurrence sur les liaisons intérieures espagnoles, particulièrement entre la péninsule et les îles Baléares et Canaries, sur les liaisons entre Madrid et certaines des principales villes européennes, ainsi qu'avec Israël et le Maroc.

Les liaisons long-courriers entre Madrid et l'Amérique du Nord et l'Amérique latine sont également concernées par l'enquête.

La Commission examinera par ailleurs si "le portefeuille de créneaux horaires", mécaniquement plus important, récupéré par IAG à l'aéroport de Madrid-Barajas n'est pas susceptible d'entraver les autres transporteurs.

Le secteur aérien a été l'un des plus durement touchés par la pandémie de Covid-19, qui a paralysé le trafic mondial pendant des mois - ouvrant la voie à des projets de consolidation parmi les compagnies européennes.

Bruxelles a annoncé mardi une "enquête approfondie" sur le projet de rachat de la compagnie aérienne italienne ITA Airways (successeur d'Alitalia) par le groupe allemand Lufthansa, craignant là aussi une réduction de concurrence sur certaines liaisons.

Valeurs associées

5,74 EUR XETRA -0,62%
1,95 EUR Sibe -3,57%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.