Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Bourse : les défis des nouveaux patrons du CAC 40
Le Revenu11/06/2021 à 07:04

Huit groupes voient leur équipe de direction remaniée avec l'arrivée d'un nouveau capitaine. (© DR)

Huit groupes voient leur équipe de direction remaniée avec l'arrivée d'un nouveau capitaine. (© DR)

Une société de l'indice parisien sur cinq change de capitaine cette année !

Rarement le CAC 40 aura connu de tels bouleversements chez ses pensionnaires. Non en termes de composition de l'indice (inchangée depuis l'automne 2020), mais parmi les dirigeants aux commandes.

Pas moins de huit groupes voient leur équipe de direction remaniée avec l'arrivée d'un nouveau capitaine. La plupart du temps, la transition est opérée en douceur, selon un calendrier précis et même  parfois à l'issue d'années de préparation.

C'est le cas chez Bouygues, Arcelormittal, L'Oréal, voire Saint-Gobain. Dans d'autres cas, comme chez Unibail-Rodamco-Westfield et Danone, la transition est plus brutale.

Les PDG perdent du terrain

L'irruption de ces nouveaux visages coïncide avec un changement de paradigme en termes de gouvernance. La concentration du pouvoir via la figure dominante du PDG n'est plus la norme.

Elle cède la place à une dissociation des fonctions entre, d'une part, un président chargé du contrôle de la stratégie et du respect de l'intérêt de tous les actionnaires, et, d'autre part, un directeur général responsable de l'exécution stratégique et opérationnelle. Et c'est tant mieux. L'exercice du pouvoir, dans quelque domaine que ce soit, nécessite des forces de rappel !

Le regard tourné vers 2022

Déjà les regards se tournent vers 2022.

Lire la suite sur LeRevenu.com

Valeurs associées

Tradegate -0.78%
Euronext Amsterdam -1.68%
XETRA -1.52%
Swiss EBS Stocks 0.00%
LSE Intl -2.61%
OTCBB -5.53%
Sibe -1.68%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer