1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

BlackRock lève 1,5 Md$ pour un fonds dédié à l'énergie et aux infrastructures
Newsmanagers19/07/2018 à 10:15

(NEWSManagers.com) - BlackRock Real Assets, filiale du groupe BlackRock dédiée aux actifs réels, a annoncé récemment avoir levé 1,5 milliard de dollars de capitaux lors du premier " closing " de son Global Energy & Power Infrastructure Fund III (GEPIF III). Ce véhicule se concentre sur des investissements dans les secteurs de l'énergie et des infrastructures énergétiques, principalement dans les pays développés. Le GEPIF III a attiré des investisseurs institutionnels de premier provenant d'Amérique du Nord, du Moyen-Orient, d'Europe et d'Asie. " Ce premier closing constitue une étape importante pour le fonds et pour BlackRock Alternative Investors, qui offre aux clients des expertises d'investissements alternatives complètes allant des actifs réels à des solutions de crédit privé, de capital-investissement et de hedge funds " , indique le gestionnaire d'actifs américain dans un communiqué.

BlackRock voit toutefois beaucoup plus grand. La société de gestion prévoit en effet de lever 3,5 milliards de dollars pour investir dans des infrastructures énergétiques, ce qui devrait constituer son plus important fonds d'investissement alternatif, a ainsi déclaré à Reuters un dirigeant du plus grand gestionnaire d'actifs au monde. Mark Florian, responsable mondial de l'équipe " Global Energy & Power Infrastructure " , a en effet expliqué que la demande de nouvelles infrastructures augmente à mesure que les pays du monde passent du charbon et du nucléaire au gaz naturel et aux énergies renouvelables. Selon lui, les grandes entreprises de services publics et les sociétés énergétiques mondiales externalisent la gestion et le développement des infrastructures, créant ainsi une opportunité pour les sociétés d'investissement comme la sienne qui veulent fournir des capitaux. " Les besoins ne font que grossir " , a reconnu Mark Florian à Reuters.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer