Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Binance, visé par la SEC, accuse des retraits de $780 mlns en 24 heures
information fournie par Reuters06/06/2023 à 12:52

LONDRES, 6 juin (Reuters) - Près de 780 millions de dollars (729,8 millions d'euros) ont été retirés de Binance au cours des dernières 24 heures, a annoncé mardi la société de données Nansen, après l'assignation en justice de la plate-forme d'échange de cryptoactifs par l'autorité des marchés financiers américains, qui l'accuse d'avoir contourné la législation des Etats-Unis.

La filiale américaine Binance US a de son côté enregistré des sorties nettes de 13 millions de dollars, selon les données Nansen.

Aucune des deux entités n'a répondu dans l'immédiat à une demande de commentaire.

La Securities and Exchange Commission (SEC) a engagé lundi des poursuite contre Binance, son directeur général, Changpeng Zhao, et l'opérateur de Binance US pour 13 chefs d'accusation.

Elle affirme que Binance a artificiellement gonflé ses volumes d'échanges, détourné les fonds de ses clients, sciemment manqué de transparence et permis aux clients américains de faire des transactions avec la maison-mère alors que celle-ci n'est pas enregistrée aux Etats-Unis.

Selon le gendarme de Wall Street, le groupe et son fondateur milliardaire Changpeng Zhao - l'un des magnats les plus en vue de l'industrie crypto - contrôlaient secrètement les actifs des clients, leur permettant de mélanger et de détourner les fonds des investisseurs "à leur guise".

"Nous soutenons que (Changpeng) Zhao et les entités de Binance se sont engagés dans un vaste réseau de tromperie, de conflits d'intérêts, d'absence de transparence et d'un contournement calculé de la loi", a déclaré le président de la SEC, Gary Gensler.

Dans un communiqué, Binance, l'une des principales plates-formes d'échange de cryptoactifs du monde, a indiqué coopérer avec la SEC, être "respectueusement en désaccord" avec ses allégations et dit vouloir "vigoureusement" se défendre.

Sur le marché des changes, le bitcoin BTC=BTSP est inchangé à 25.784 dollars après avoir chuté de 5,11% lundi et atteint un plus bas depuis mi-mars à 25.389. Le BNB BNB=CCCL , le jeton créé par Binance, a plongé de 9,2% lundi, sa pire performance depuis novembre.

"C'est un nouveau coup dur pour l'industrie crypto", a déclaré Tony Sycamore, analyste chez IG Markets.

La plainte de la SEC est la dernière d'une série d'ennuis judiciaires pour Binance, déjà poursuivi en mars par l'autorité américaine de régulation des marchés à terme (CFTC, Commodity Futures Trading Commission) pour avoir exploité une bourse "illégale".

Le groupe, dont la holding de tête est immatriculée aux îles Caïmans, fait également l'objet d'une enquête du département de la Justice pour des soupçons de blanchiment d'argent et de violation des sanctions, selon des personnes proches du dossier.

(Tom Wilson à London, Rae Wee et Ankur Banerjee à Singapour, avec Kevin Buckland à Tokyo, version française Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault)

Valeurs associées

NEXC +0.03%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.