Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Bertrand Dumazy, Edenred : «Le CAC 40 serait la reconnaissance du travail visant une croissance profitable et durable»
information fournie par Le Revenu26/11/2022 à 12:08

Bertrand Dumazy, PDG d'edenred. (© Edenred)

Bertrand Dumazy, PDG d'edenred. (© Edenred)

Bertrand Dumazy, PDG d'Ederend a accordé un entretiens au Revenu.

Âgé de 51 ans, Bertrand Dumazy est diplômé de l’ESCP et titulaire d’un MBA de la Harvard Business School. Il débute dans le conseil chez Bain, puis intègre BC Partners et Neopost, dont il fut directeur marketing et directeur financier. De 2011 à 2015, il dirige Deutsch et Materis. Administrateur d’Air Liquide et de Neoen, il est PDG d’Edenred depuis fin 2015.

Vous visez 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2030, contre environ 2 milliards prévus cette année, ce qui suppose la poursuite d’une forte dynamique commerciale. Quels sont les moteurs de croissance du groupe ?
Bertrand Dumazy :
Dans notre nouveau plan stratégique Beyond 2022-2025, nous avons l’ambition de faire progresser l’excédent brut d’exploitation à périmètre et changes constants d’au moins 12% par an, par rapport à un niveau record de 810 à 840 millions d’euros anticipé cette année. Cette ambition est donc de deux points supérieure à l’objectif fixé dans le dernier plan triennal, et quatre points au-dessus de celui du précédent plan. Pour atteindre cette cible de rentabilité, il faut implicitement que le groupe dégage une croissance interne annuelle à deux chiffres de ses revenus, comme cela a été déjà le cas ces six dernières années (hors Covid en 2020).

Et, en 2030, qui marquera les vingt ans de la naissance d’ Edenred [ndlr : né de la scission du groupe hôtelier

Lire la suite sur LeRevenu.com

Valeurs associées

Euronext Paris +0.22%

Cette analyse a été élaborée par Le Revenu et diffusée par BOURSORAMA le 26/11/2022 à 12:08:01.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

2 commentaires

  • 26 novembre16:56

    Beyond the sea...


Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.