1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Benalla-Enquête ouverte pour entrave à la manifestation de la vérité
Reuters20/02/2019 à 15:09

    PARIS, 20 février (Reuters) - Le parquet de Paris a ouvert
une enquête préliminaire pour entrave à la manifestation de la
vérité le 15 février dans le cadre de l'affaire Benalla, a-t-on
appris auprès des services du procureur de la République.
    Cette enquête, ouverte vendredi, a été confiée à la brigade
criminelle, ajoute-t-on de même source. 
    L'entrave à la manifestation de la vérité est définie par le
Code pénal comme le fait de "modifier l'état des lieux d'un
crime ou d'un délit soit par l'altération, la falsification ou
l'effacement des traces ou indices, soit par l'apport, le
déplacement ou la suppression d'objets quelconques" mais aussi
de "détruire, soustraire, receler ou altérer un document public
ou privé ou un objet de nature à faciliter la découverte d'un
crime ou d'un délit, la recherche des preuves ou la condamnation
des coupables".
    L'annonce de l'ouverture de cette enquête intervient le jour
de la publication d'un rapport accablant du Sénat, sur les
agissements d'Alexandre Benalla et les dysfonctionnements à la
présidence de la République qui ont permis à l'ancien proche
d'Emmanuel Macron de s'arroger des pouvoirs exorbitants. 
    Les sénateurs ont notamment regretté  une "incompréhensible
indulgence" dans la hiérarchie d'Alexandre Benalla, émis des
doutes sur l'effectivité des sanctions prises à son encontre et
demandé à ce qu'il soit poursuivi pour "faux témoignage" tout en
soulignant les "incohérences" de déclarations de collaborateurs
elyséens.  

 (Julie Carriat, édité par Yves Clarisse)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer