1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Barclays désigne Nigel Higgins, de Rothschild, à sa présidence
Reuters01/11/2018 à 21:53

    PARIS, 1er novembre (Reuters) - Barclays  BARC.L  a annoncé
jeudi la nomination de Nigel Higgins, vice-président de la
banque Rothschild & Co  ROTH.PA , pour succéder à John McFarlane
à la présidence du groupe bancaire britannique au printemps
prochain.
    John McFarlane prendra sa retraite le 2 mai 2019 à l'issue
de l'assemblée générale annuelle de Barclays, a précisé
l'établissement dans une déclaration envoyée par courriel.
    Nigel Higgins rejoindra le conseil d'administration de
Barclays en tant qu'administrateur non exécutif le 1er mars.
    Barclays rappelle que Nigel Higgins a passé 36 ans chez
Rothschild et souligne qu'il possède une solide expérience de
conseiller stratégique auprès de plusieurs grandes entreprises
et gouvernements.
    "Nous avons trouvé en Nigel Higgins le candidat idéal. C'est
un banquier très respecté, un stratège, quelqu'un qui a une
grande expérience internationale et des compétences de direction
fortes et positives", déclare Crawford Gillies, qui a dirigé le
processus de nomination du successeur de John McFarlane.
    "Je suis totalement résolu à soutenir Barclays et ses
collaborateurs dans la poursuite du développement et de la
progression (du groupe)", dit de son côté Nigel Higgins.
    Barclays a été confronté à des incertitudes quant à sa
direction, principalement en raison de l'examen par les
autorités de régulation de la façon dont a été traité un 
lanceur d'alerte, et des préoccupations de certains
investisseurs concernant sa stratégie axée sur la banque
d'investissement.
    Barclays est également sous la pression de l'investisseur
activiste Edward Bramson, un expert en redressement des
entreprises qui a pris une participation de 5% dans la banque.
    La question du remplacement de John McFarlane faisait partie
des discussions cette année avec le fonds activiste Sherborne
Investors  SIGC.L , qui détient 5,4% de Barclays, dans le cadre
d'un plan de restructuration de la banque.

 (Ishita Chigilli Palli et Ismail Shakli à Bangalore, Dominique
Rodriguez pour le service français, édité par Véronique Tison)
 

Valeurs associées

-0.33%
-1.03%
-1.63%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

10.69 +4.70%
41.515 -1.86%
16.335 -0.43%
1.13624 -0.00%
13.36 -0.67%

Les Risques en Bourse

Fermer