Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

AXA promet des bénéfices et rendements aux actionnaires plus élevés d'ici 2026
information fournie par Reuters 22/02/2024 à 09:44

Le logo de l'assureur et de la banque AXA Belgium S.A. est visible à Bruxelles

Le logo de l'assureur et de la banque AXA Belgium S.A. est visible à Bruxelles

L'assureur AXA s'est engagé jeudi à accroître son bénéfice ainsi que le rendement pour ses actionnaires d'ici 2026 à travers le développement de sa clientèle, l'automatisation de ses opérations et la réduction de ses coûts salariaux.

Le nouveau plan sur trois ans, baptisé "Unlock the Future" (Déverouiller l'avenir) vise à faire fructifier les efforts du groupe au cours des dernières années, marquées par la vente d'actifs non stratégiques et le redressement de XL Group, racheté pour 15,3 milliards de dollars (14.1 milliards d'euros) en 2018.

Le secteur de l'assurance opère dans un environnement économique incertain, marqué par des bouleversements géopolitiques, des taux d'intérêt plus élevés et la perspective d'événements météorologiques extrêmes liés au dérèglement climatique, représentant à la fois des risques et des opportunités pour les souscripteurs internationaux.

AXA, qui a publié des résultats annuels inférieurs aux attentes jeudi, a déclaré viser une croissance annuelle de son résultat opérationnel par action de 6% à 8% sur la période 2023-2026, contre une fourchette entre 3% et 7% prévue lors du plan précédent.

L'entreprise table également sur une rentabilité opérationnelle des capitaux propre entre 14% et 16% pour la période 2024-26, contre une fourchette de 13% à 15% pour la précédente période de trois ans se terminant en 2023.

Les analystes de Jefferies ont salué ces annonces, jugées "agréablement surprenantes".

"Une croissance plus rapide, des rendements structurellement plus élevés et une génération de capital matériellement plus importante sont autant d'éléments qui soutiennent le nouvel (et ambitieux) objectif de gestion du capital du groupe, à savoir un taux de distribution de 75%", écrivent-ils.

À la Bourse de Paris, le titre Axa prenait 2,96% à 08h35 GMT.

La performance de l'assureur sera soutenue par l'ajout de nouveaux clients dans toutes ses branches d'activité, y compris dans les polices d'assurance dommages dédiées aux petites et moyennes entreprises en Grande-Bretagne, en Espagne, en Italie et aux États-Unis.

AXA a également déclaré prévoir l'amélioration de sa productivité en investissant dans l'automatisation et en augmentant de 10 à 12% la proportion de son personnel basé dans des pays où le coût de la main-d'œuvre est moins élevé (Inde, Maroc et Pologne).

Le groupe s'est aussi engagé à reverser à ses actionnaires jusqu'à 75% de ses bénéfices en numéraire, avec un taux de distribution de 60%. Cette nouvelle politique se traduit par un dividende annuel de 1,98 euro par action pour 2023, en hausse de 16% par rapport à 2022.

Au total, AXA reversera jusqu'à 6 milliards d'euros à ses actionnaires en 2024, répartis entre 4,4 milliards d'euros de dividendes et jusqu'à 1,6 milliard d'euros de rachats d'actions.

Dans le cadre du précédent plan triennal d'AXA, la politique de distribution de dividendes se situait dans une fourchette de 55 à 65%.

Pour 2023, AXA a fait état de résultats annuels légèrement inférieurs aux prévisions, l'augmentation des coûts du service de la dette et des investissements dans la technologie ayant eu raison de la hausse du chiffre d'affaires.

Son résultat opérationnel a augmenté de 5% par rapport à l'année précédente pour atteindre 7,6 milliards d'euros. Ce chiffre est conforme aux prévisions d'AXA, mais inférieur au consensus des analystes de 7,69 milliards d'euros, fourni par la société.

Les primes brutes et autres revenus pour la période ont augmenté de 1% à 102,7 milliards d'euros, manquant également l'estimation moyenne des analystes de 103 milliards d'euros, impactés par le retrait de deux clients mondiaux en France et la baisse des ventes de sa branche de gestion d'actifs.

(Reportage Mathieu Rosemain; version française Augustin Turpin et Stéphanie Hamel, édité par Kate Entringer)

Valeurs associées

AXA
Euronext Paris +0.24%

3 commentaires

  • 22 février 11:40

    Les actionnaires depuis 20 ans voient enfin le bout du tunnel... peut etre..
    De Castries n'a pas été un bon PDG pour le actionnaires...


Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.