Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Avenir Telecom chute au lendemain de la publication de ses revenus semestriels
information fournie par AOF 16/11/2023 à 11:20

(AOF) - Avenir Telecom (-12,52% à 0,13 euro) figure parmi les principaux replis du marché SRD au lendemain de l'annonce d'une chute des ventes semestrielles. A fin septembre, le concepteur et distributeur de téléphones mobiles et d’accessoires de mobilité a généré un chiffre d’affaires de 7,3 millions d’euros, contre 13,6 millions d’euros un an plus tôt. Il explique cette baisse principalement par deux évènements majeurs qui avaient été expliqués en 2022-2023.

Avenir Telecom cite 3 millions liés au fort recul des commandes de l'ancien 1er client du Groupe qui a lui-même perdu ses 2 plus gros contrats au cours de l'exercice précédent, ainsi que 1,8 million d'euros lié à l'arrêt des ventes d'ordinateurs portables et tablettes, activité qui avait encore généré des revenus lors du 1er semestre 2022-2023.

"Grâce à sa solide structure financière, caractérisée par une trésorerie disponible de 24,3 millions d'euros à fin septembre 2023, Avenir Telecom poursuit ses investissements destinés à sa reconquête commerciale avec deux axes de développement en parallèle : le feature phone et la diversification produit autour de sa nouvelle marque", w.international, explique la société.

Enfin, Avenir Telecom continue d'étudier activement les opportunités de croissance externe.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Fin de la baisse des prix

Grâce à la guerre des prix, les consommateurs français ont bénéficié de tarifs internet parmi les plus bas d'Europe. Mais peu à peu, les prix des abonnements augmentent. Selon l'autorité des télécoms (Arcep), en 2021 ils ont progressé de 3,1% pour le mobile et de 5,1% pour le fixe. Si le contexte inflationniste actuel peut expliquer cette remontée des tarifs, elle n'est pas la seule raison. Tous les intervenants cherchent, en effet, à redresser leurs marges. Ils sont déjà parvenus à externaliser une partie de leurs dépenses d'investissement liées au déploiement de leurs infrastructures fibre et mobile (4G et 5G). Désormais il leur reste à accroître leurs revenus. C'est un enjeu important pour bénéficier d'un développement de leurs performances. Dégager un niveau satisfaisant de trésorerie disponible (free cash-flow) leur permet également de bénéficier de conditions de financement attractives, dans un secteur qui exige des investissements conséquents. Les investissements de la filière ont presque atteint 15 milliards d'euros en 2021, soit un niveau historique. La progression atteint quasiment 50 % depuis 2017.

Valeurs associées

Euronext Paris -1.99%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.