Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Automobile : rebond des ventes en trompe l'oeil, que faire des actions Renault et Stellantis ?
Le Revenu09/04/2021 à 11:13

L'envolée des ventes de voitures en mars est due à un effet d'optique. (© Epsos)

L'envolée des ventes de voitures en mars est due à un effet d'optique. (© Epsos)

La reprise du marché automobile au premier trimestre cache une demande atone. Nous modifions nos conseils sur les deux pensionnaires du CAC 40, Renault et Stellantis.

Début d'année 2021 mi-figue, mi-raisin pour les deux groupes automobiles français.

Certes, avec 182.774 nouvelles immatriculations en mars, le marché automobile français affiche un spectaculaire rebond de 191% sur la même période de l'an dernier. Mais cette santé éclatante est en fait un trompe-l'œil.

A la peine

Mars 2020 avait été marqué par le début du premier confinement. Or, selon les calculs du comité français des constructeurs d'automobiles (CCFA), c'est un rythme de 210.000 ventes qui doit servir de référence pour ce mois de mars.

Le marché français réel est donc plutôt en repli de 13% sur ce niveau. 

Dans ce contexte difficile, Renault et Stellantis sont à la peine.

Au 31 mars, sur l'ensemble du trimestre, Groupe Renault voit certes ses ventes rebondir de 17,5 % quand Stellantis affiche une progression de +12,7%.

Mais les deux performances sont inférieures à l'ensemble du marché (+21%). Ce qui se traduit par des pertes de positions : 22,3% pour le groupe Renault et 36 % pour Stellantis (contre respectivement 23% et 38,7 % un an plus tôt).

Plusieurs défis

La conjoncture va rester délicate alors même que les deux groupes sont confrontés à des équations stratégiques complexes.

Le Losange doit réussir au plus tôt sa mue vers une logique de marges plus que de volumes. Ce qui

Lire la suite sur LeRevenu.com

Valeurs associées

Euronext Paris +3.13%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • serval02
    09 avril12:23

    Le revenu..Le même journal qui écrivait il y a 10 ans de s'éloigner du titre LNC groupe de promotion devenu Bassac depuis..On peut vraiment pas dire que le conseil était fort judicieux..Cours passer de 1€ a 57€ et dividende de 0,60€ a 2,50€ y compris verser l'année dernière...

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer