Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Automobile : quelles actions acheter à l'aube d'un probable reconfinement ?
Le Revenu28/10/2020 à 16:13

Le Revenu recommande deux actions du secteur à l'achat. (© Peugeot)

Le Revenu recommande deux actions du secteur à l'achat. (© Peugeot)

Alors que la perspective d'un reconfinement fait chuter la Bourse, découvrez notre analyse et nos conseils sur les deux constructeurs automobiles Peugeot et Renault ainsi que sur les principaux équipementiers.

Avec des marchés de nouveau saisis par la peur des conséquences économiques d'un reconfinement, Peugeot et Renault n'ont pas profité en Bourse de la qualité de leurs chiffres du troisième trimestre.

Pourtant, dans des registres différents, leurs publications pour la période de juillet à septembre sont plutôt rassurantes.

La quasi stabilité (-0,8 %) du chiffre d'affaires de Peugeot, à 15,5 milliards d'euros (40,6 milliards sur neuf mois, -24,8 % ), masque la bonne tenue de la branche automobile.

Bon signe

Malgré des ventes trimestrielles en chute de 12,6%, à 589.000 unités, le chiffre d'affaires progresse de 1,2%, à 12 milliards.

Le constructeur profite de sa discipline de prix et d'un effet de gamme positif.

Avec 84% de son activité en Europe, il peut compenser un effet de changes et des ventes défavorables en Turquie et en Argentine.

Du côté de Renault, les facturations reculent de 8,2%, à 10,4 milliards, un rythme plus rapide que les volumes (-6,1%, à 806 300 unités), mais la hausse du carnet de commandes est un bon signe.

Calendrier tenu

Nous privilégions Peugeot, dont le calendrier de la fusion avec Fiat Chrysler sera tenu. L'accord de la Commission européenne paraît imminent.

De son côté, Renault, qui a d'ores et déjà consommé une partie importante du prêt garanti par l'Etat,

Lire la suite sur LeRevenu.com

Valeurs associées

Euronext Paris +1.72%

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • serval02
    29 octobre11:08

    Pour le moment c'est l'inverse..L'expert se serait-il tromper ???Je me souvient de Bassac (ex LNC) ou il avait dit de se tenir à l'écart avec un cours à 6€ et un dividende a 0.60€.Actuellement le cours est à 40€ et le dividende de 2,50€ a été maintenue et payer en 2020 chose très rare par les temps qui court.Un grand expert...

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer