1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Atlantia et ACS s'entendent pour se partager Abertis
Reuters14/03/2018 à 22:53

    * L'accord valorise Abertis plus de €18 mds
    * Atlantia contrôlera le véhicule d'acquisition

 (Actualisé §5 et §10 avec feu vert des conseils
d'administration et offre sur Cellnex)
    par Francesca Landini et Stefano Bernabei
    MILAN/ROME, 14 mars (Reuters) - L'italien Atlantia  ATL.MI 
et l'espagnol ACS  ACS.MC  se sont entendus pour lancer une
offre commune de plus de 18 milliards d'euros sur Abertis
 ABE.MC , s'épargnant de coûteuses surenchères sur l'exploitant
d'autoroutes espagnol.
    Madrid s'était inquiété de voir l'un des principaux
gestionnaires autoroutiers du pays passer sous contrôle étranger
si l'offre d'Atlantia était retenue et cette offre conjointe,
qui sera opérée via Hochtief  HOTG.DE , la filiale allemande
d'ACS, garantit à l'Espagne un droit de regard réel sur l'avenir
d'Abertis.
    Selon les termes de cet accord, Atlantia détiendra 50% et
une action de la nouvelle entité qui sera le propriétaire final
d'Abertis. S'y ajoutera une participation indirecte
supplémentaire par le biais d'une entrée au capital de Hochtief
à hauteur d'environ 25%.
    Abertis sera consolidé dans les comptes d'Atlantia.
    Les conseils d'administration d'ACS et d'Atlanta ont
approuvé l'accord, avant une conférence de presse commune prévue
jeudi.
    "C'est une approche coopérative, qui résout beaucoup de
problèmes", a déclaré à Reuters une source proche des
négociations.
    Bien que cet accord ne réponde pas aux ambitions initiales
d'Atlantia, qui souhaitait exercer un plein contrôle sur un
géant mondial des infrastructures de transport, l'entreprise
italienne pourra se développer en Europe, en Amérique latine et
sur de nouveaux marchés.
    "Nous sommes ravis de l'opportunité de travailler avec ACS
au sein d'Abertis (...) et de la perspective de créer une
plate-forme mondiale à partir de laquelle nous pourrons pénétrer
des marchés comme les Etats-Unis, le Canada, l'Australie et
l'Allemagne", a déclaré l'administrateur délégué d'Atlantia,
Giovanni Castelluci.
    C'est la première incursion d'ACS et de Hochtief dans le
secteur des concessions autoroutières et les deux groupes
trouveront dans Abertis un solide partenaire financier.
    L'accord laisse aussi à Atlantia la possibilité de racheter
à Abertis une participation comprise entre 29,3% et 34% dans
Cellnex  CLNX.MC , l'opérateur espagnol de tours de télécoms, a
indiqué le groupe italien.
    La bataille pour Abertis opposait depuis octobre la famille
Benetton, qui contrôle Atlantia, à l'homme d'affaires espagnol
Florentino Perez, président du Real Madrid et principal
actionnaire d'ACS.
    Les banques Credit Suisse  CSGN.S , BNP Paribas  BNPP.PA ,
JP Morgan  JPM.N  et UniCredit  CRDI.MI  ont procédé à un
montage financier de 14 milliards d'euros pour cette opération,
ont dit deux autres sources.
    Dans des communiqués distincts, Atlantia et ACS expliquent
que Hochtief va d'abord formuler une offre de 18,2 milliards
d'euros sur Abertis avant de transférer ce dernier dans un
véhicule détenu à hauteur de 30% par ACS et à près de 20% par
Hotchief.
    Un pacte d'actionnaires et un contrat de long terme entre
les trois groupes fixeront les règles de gouvernance.
    Des journaux avaient rapporté qu'Atlantia et ACS pourraient
choisir de démembrer Abertis ultérieurement mais les communiqués
publiés mercredi ne font pas mention de cette éventualité.
    L'action Atlantia a clôturé en baisse de 2,53% en Bourse de
Milan, tandis qu'à Madrid, Abertis a gagné 0,16% et ACS a pris
7,96%. A Francfort, Hochtief s'est adjugé 4,98%.

 (Avec les contributions d'Andres Gonzalez et de Paul Day à
Madrid, ainsi que de Matthias Inverardi à Düsseldorf ;
Bertrand Boucey et Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service
français, édité par Wilfrid Exbrayat et Véronique Tison)
 

Valeurs associées

MIL -1.20%
MIL -0.16%
MIL -5.09%
Euronext Paris -3.29%
Euronext Paris +23.26%
XETRA 0.00%
SIX Swiss Exchange -3.13%
Sibe 0.00%
ACS
Sibe -1.80%
Sibe -1.02%
Sibe -3.84%
NYSE -3.07%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

41.625 -3.29%
5269.92 -2.03%
0.73 -5.44%
1.13023 0.00%
25.525 -3.95%

Les Risques en Bourse

Fermer