Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

ArcelorMittal inquiète avec l'évolution de sa marge
Reuters07/02/2019 à 12:52

    par Philip Blenkinsop
    BRUXELLES, 7 février (Reuters) - ArcelorMittal  MT.AS ,
premier sidérurgiste mondial, a prédit jeudi une progression
modérée de la demande d'acier en 2019 après avoir réalisé l'an
dernier son meilleur bénéfice depuis 10 ans à la faveur d'un
marché porteur.
    Les analystes jugent cependant que la chute des cours de
l'acier et la pression actuelle sur les marges ne se reflètent
pas encore pleinement dans les comptes du groupe, confronté à
une surproduction mondiale et au risque d'un ralentissement
économique global.
    Le titre, qui avait gagné plus de 17% depuis le début de
l'année, perdait 3,29% à 20,57 euros vers 11h30 GMT, parmi les
plus fortes baisses de l'indice sectoriel européen des
ressources de base  .SXPP , lui-même en recul de 1,18% au même
moment.
    ArcelorMittal s'attend à une croissance de la demande de
0,5% à 1% cette année après une hausse de 2,8% en 2018.
    "Bien qu'il s'agisse d'un niveau plus modéré qu'en 2018, les
fondamentaux du marché restent positifs", a déclaré le directeur
financier, Aditya Mittal, lors d'une conférence de presse.
    En excluant la Chine, où le groupe est très peu présent, la
croissance de la demande mondiale devrait ainsi atteindre 2% à
3% après 2,1% l'an dernier, a-t-il ajouté.
    La Chine a cependant un impact majeur sur le marché en tant
que premier producteur et consommateur mondial d'acier. Elle
figure aussi parmi les principaux exportateurs mondiaux et les
droits de douane américains n'y ont rien fait pour l'instant.
    La croissance de la demande sur les principaux marchés
d'ArcelorMittal devrait ralentir cette année, à 0,5%-1% en
Europe et 0,5%-1,5% aux Etats-Unis.
    
    LA DETTE NE BAISSE PAS
    Carsten Riek, analyste d'UBS, souligne que la prévision
d'ArcelorMittal porte uniquement sur les volumes et que la chute
des cours de l'acier et les pressions sur les marges
n'apparaissent pas encore dans ses résultats.
    "Les grosses informations, ce sont les rachats d'actions et
la hausse du dividende", dit-il. "Mais ce n'est probablement pas
suffisant pour compenser les risques aux premier et deuxième
trimestres."
    ArcelorMittal, qui avait passé le dividende en 2015 et 2016,
va cette fois proposer un doublement de son montant, à 20 cents
par action, au titre de 2018, alors que les analystes interrogés
par Reuters attendaient en moyenne 12 cents. Il a aussi annoncé
un programme de rachats d'actions de 113,4 millions de dollars
(100,1 millions d'euros) maximum.
    Le bénéfice brut (Ebitda) a baissé de 9% au quatrième
trimestre, à 1,95 milliard de dollars, un niveau à peu près
conforme au consensus fourni par le groupe. Sur l'ensemble de
l'année, il s'est en revanche élevé à 10,27 milliards de
dollars.
    L'endettement net d'ArcelorMittal a légèrement progressé
pour s'établir à 10,2 milliards de dollars fin 2018, contre 10,1
milliards un an plus tôt. Le groupe, dont la note de crédit est
revenue en catégorie d'investissement l'an dernier, s'est fixé
pour objectif de ramener cet endettement sous les six milliards
de dollars.

 (Bertrand Boucey pour le service français, édité par Benoît Van
Overstraeten)
 

Valeurs associées

Tradegate -0.72%
Euronext Amsterdam +1.10%
Euronext Paris 0.00%
XETRA +1.20%
Swiss EBS Stocks 0.00%
DJ STOXX -0.13%
LSE Intl +0.58%
Sibe +0.95%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer